Tragédie du camp du MOC: le RPM au chevet des victimes

Exprimé la solidarité, la douleur, la compassion et les condoléances du parti aux victimes, aux parents des victimes et à la population de Gao, suite à l’attaque terroriste meurtrière contre le camp du MOC, tel était l’objectif d’une mission du Bureau politique national du RPM qui s’est rendue, le samedi 28 janvier dans la Cité des Askia. La délégation, qui était composée par des membres du Bureau politique national du parti ; des représentants du groupe parlementaire RPM ; de l’Union des femmes du parti et des représentants du bureau national des jeunes du parti, était conduite par le secrétaire général adjoint, le Dr Aly KOURIBA.

aly kouriba secretaire general représentants groupe parlementaire RPM 

En plus des condoléances, des bénédictions et la compassion qu’ils ont exprimées aux victimes, les responsables qui ont fait le déplacement ont, au nom du parti du Tisserand, remis 2 tonnes de riz et la somme de 1 million de FCFA aux blessés en guise de contribution pour la prise en charge médicale et alimentaire des blessés. La section RPM de Gao a, pour sa part, ajouté 500 000 FCFA comme contribution.

Le Mali est et restera une grande Nation
La délégation du RPM, après avoir été accueillie par le gouverneur de Gao, Seydou TRAORE, s’est rendue à l’hôpital Hangadoumbo Moulaye TOURE de Gao où sont hospitalisés les blessés. La délégation, avec à sa tête le gouverneur et le directeur général de l’hôpital, le Dr Amadou MAIGA, a fait le tour des différentes salles d’hospitalisation pour constater la situation des blessés. Les membres de la délégation ont, salle par salle, exprimé aux blessés prompt rétablissement tout en les encourageant à poursuivre leur détermination pour la cause du pays.
De l’hôpital, la délégation s’est rendue au gouvernorat où toutes les composantes de la ville de Gao (gouverneur, maire, notabilités, chefs religieux, chefs militaires, parents des victimes…) étaient réunies pour recevoir les condoléances et les bénédictions du RPM.
Le chef de la délégation des Tisserands, le Dr Aly KOURIBA, a tout d’abord situé la mission dans son contexte. Selon lui, cette mission s’inscrivait dans la suite logique des missions que le Président de la république, qui est par ailleurs le président fondateur du RPM ; des membres du gouvernement et de l’Assemblée nationale ont déjà effectué pour manifester la solidarité du peuple malien aux victimes de l’attaque de Gao.
Le Dr KOURIBA a indiqué que le BNP du RPM avait jugé nécessaire d’envoyer une délégation à Gao pour exprimer la compassion des militants du RPM par rapport au drame qu’a connu la ville avec l’attentant qui a couté la vie à près de 70 personnes faisant près de 115 blessés. Tout simplement, dit-il, parce que ces gens ont cru à la paix, en l’avenir du Mali et à son progrès. C’est pourquoi a-t-il affirmé qu’au nom du président du parti et des militants, la délégation est venue exprimer toute la compassion, toute la douleur et toute la solidarité du parti aux victimes, aux parents des victimes et à toute la population de Gao.
Le chef de la délégation a souhaité prompt rétablissement aux blessés et prié le Bon Dieu d’accueillir dans le paradis tous ceux qui ont perdu la vie. Il a souhaité que le sacrifice de ces victimes puisse inspirer tous les Maliens pour que la paix soit réelle au Mali.
Le chef de délégation a saisi l’occasion pour exprimer la détermination des militants du parti pour la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation afin que le Mali devienne un pays multiculturel, de tolérance et de paix. Toutes choses, précise-t-il, qui fondent une grande Nation comme le nôtre. « Le Mali est et restera une grande Nation de paix », a affirmé le chef de la délégation.
Au nom du parti, la délégation a remis 2 tonnes de riz et la somme de 1 million de FCFA aux blessés en guise de contribution pour leur prise en charge médicale et alimentaire. Aussi, la section RPM de Gao, de son côté, a donné la somme de 500 000 FCFA comme contribution.

Un geste réconfortant pour Gao
Le gouverneur de Gao, Seydou TRAORE, très satisfait du geste des responsables du RPM, a dit ceci : c’est ça le Mali, c’est-à-dire assisté à tout moment et en tout lieu les compatriotes qui sont dans la douleur, partagé leur souffrance et apporté des contributions. Au nom de la population et de l’administration de Gao, le gouverneur a remercié le RPM pour ce geste hautement symbolique. Il a appelé les populations au calme et à appuyer les forces armées et de sécurité pour que notre pays puisse réussir à atteindre son objectif, à savoir la paix et le développement.
Le gouverneur a affirmé que malgré le fait que les populations de Gao traversent actuellement une période de douleur, ce geste de solidarité est de nature à remonter le moral des blessés.
« Resserrons les rangs, car le bout du tunnel est à côté. Tout le Mali et tout le monde entier est de notre côté. L’objectif des ennemis de la paix est de frapper là où il fait le plus mal, à savoir le MOC qui regroupe des combattants des FAMA, de la CMA et de la Plateforme », a affirmé le gouverneur Seydou TRAORE.
Il a saisi l’occasion pour informer que les familles fondatrices de Bamako, la chefferie de Tombouctou et beaucoup d’autres associations ont manifesté leur contribution pour venir en aide aux blessés. Aussi, a-t-il précisé que les ministères de la Défense et de la Solidarité ont respectivement donné 30 et 14 millions de FCFA comme soutien aux victimes.
Le gouverneur de Gao a souhaité que la prochaine mission d’une délégation du RPM dans la cité des Askia soit pour célébrer la fête du démarrage effectif du MOC avec la victoire du peuple sur le terrorisme et l’amorce du développement dans les zones d’insécurité.
Le chef de village de Gao a salué la marque de solidarité qui, selon lui, ne surprend guère la population de Gao compte tenu de la solidarité légendaire qui est un socle essentiel de notre pays. Selon lui, la leçon que les populations du Mali doivent tirer de cette attaque barbare est de rester unies et solidaires pour la construction de l’édifice nationale.
Pour sa part, l’imam de Gao a formulé des bénédictions pour le repos en paix de l’âme des disparus, pour le rétablissement des blessés et pour la paix au Mali.
Le directeur général de l’hôpital de Gao, le Dr Amadou MAIGA, a informé que se sont 53 blessés qui sont actuellement à l’hôpital et que 42 ont été évacués. Selon lui, suite à cette attaque, 9 cas de décès ont été enregistrés, dont 6 sur le lieu du sinistre, un à l’hôpital et 2 parmi les évacués. Il a précisé que tous les autres cas de décès ont été identifiés suite à des analyses sur les débris de corps.
Le directeur général de l’hôpital a précisé que tous les malades reçoivent des soins quotidiens et que l’état de tous les blessés est aujourd’hui stable. Selon lui, beaucoup de blessés souffraient de chocs psychologiques dus à l’ampleur et à la gravité de l’attaque, d’où des prises en charge psychologiques dont les malades bénéficient.
Les victimes qui sont hospitalisées à l’hôpital de Gao sont touchées à différents endroits du corps. Malgré la douleur qu’ils ressentent, c’est avec un moral réconforté et un sentiment de joie que les blessés ont échangé des mots avec la délégation du RPM. Comme pour témoigner que ce geste du parti présidentiel leur va droit au cœur.

PAR MODIBO KONE
ENVOIE SPECIAL À GAO

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *