Tournée du PM dans les régions nord : Le cas Kidal toujours inquiétant

Le Premier ministre Moussa Mara  a entamé une tournée qui doit le conduire à Gao, Tombouctou et Kidal.             

 

moussa mara yelema urbanisme ministre

Dans la perspective de cette visite dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas, un avion précurseur a fait le jeudi 15 mai plusieurs tours dans le ciel de Kidal. Objectif : vérifier si toutes les conditions sécuritaires étaient réunies pour accueillir le Premier ministre.

Malheureusement, l’avion n’a pu atterrir sur la piste principale envahie par des manifestants se réclamant du Mouvement national de libération de l’Azawad (Mnla). Cette manifestation vient rappeler le triste incident de l’année dernière, quand trois membres du gouvernement ont voulu se rendre à Kidal. A leur arrivée à Kidal, un groupe de jeunes, encadrés par des éléments du  Mnla, (rébellion touareg) avaient pris position sur la piste de l’aéroport de Kidal et ont empêché l’avion de la  délégation ministérielle de se poser. Ce qui a fait capoter le programme de cette visite officielle.

Le Premier ministre Moussa Mara a  prouvé aux Maliens que  Kidal  est  et demeure sous le contrôle de l’autorité du Mali ; une manière aussi pour le chef du gouvernement de prouver que Kidal constitue bel et bien une priorité pour l’Etat.

En attendant, il faut bien reconnaitre que le cas de cette zone (Kidal) reste toujours problématique, et les Maliens ne cessent de se poser des questions sur son vrai statut.

Les manifestants ont été dispersés par des membres de la mission de l’ONU au Mali (Minusma). Jusqu’à quand le mystère sur la ville de Kidal ?

La Rédaction

SOURCE: Le Prétoire
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *