Tièman Hubert Coulibaly à propos de l’AFD – Mali : «Nous n’avons pas l’intention d’être une dissidence de la Majorité présidentielle»

Après son lancement, le 30 novembre dernier, les responsables de l’Alliance des forces démocratiques pour le Mali (AFD – Mali) étaient à face la presse mardi dernier à l’hôtel Massaley. Au cours de cette rencontre avec les journalistes, le Président de ce nouveau regroupement politique a procédé à des clarifications pour mettre fin aux folles rumeurs suscitées.

Tiéman Hubert Coulibaly Domaines Etats Affaires Foncières Patrimoine parti Union Développement Démocratie udd mali

«Pourquoi voulez-vous faire une différence entre nous et la Convention de la majorité présidentielle? Nous sommes membres de la majorité présidentielle. Après analyse, nous avons vu que chaque force, prise individuellement, ne serait pas plus efficace. C’est pourquoi, nous avons créé l’AFD. Nous n’avons pas l’intention d’être une dissidence de la majorité présidentielle.

Pas  de malice, rien de pernicieux. Nous n’allons pas faire un travail fractionnel au sein de la majorité présidentielle», a précisé Tièman Hubert Coulibaly. Avant de s’interroger: «pourquoi notre regroupement suscite-t-il tant de débats? Alors qu’au sein de la majorité, nous ne sommes pas le seul regroupement. Et, même à l’Assemblée nationale, il y a plusieurs groupes parlementaires qui se réclament de la majorité présidentielle.

Nous nous sommes mis ensemble pour devenir une seule entité politique. Je crois que c’est ce qu’il faut encourager. On dit qu’il y a plus de 150 partis politiques au Mali. Nous n’avons pas besoin de tout cela. C’est en cela qu’il faut encourager notre regroupement».

Auparavant, dans une déclaration lue par le Dr Modibo Soumaré, Secrétaire général de l’AFD Mali, il avait été indiqué que «l’AFD – Mali soutient  le processus de  paix en cours à Alger et témoigne de son soutien  total au Président de la République et au gouvernement pour un règlement définitif à cette crise, qui n’a que trop duré.

Nous nous réjouissons de la vigilance, surtout la prudence, et de la grande humilité démontrées par la délégation gouvernementale. Les observations apportées sont essentielles pour la future stabilité du pays. Nous saluons et remercions tous ceux qui, de près ou de loin, se sont distingués par leurs actions hautement patriotiques en faveur du dialogue et de la paix dans notre pays.

Par ailleurs, l’AFD-MALI se réjouit du dénouement heureux survenu entre le Mali et  le FMI, mais aussi de la ratification de nombreux accords de coopération économique et de développement entre le Mali et ses partenaires de l’extérieur. Enfin, les structures membres de l’AFD – Mali appellent leurs militants et sympathisants à se regrouper et à se mobiliser, à Bamako, dans les régions et à l’extérieur du Mali, pour atteindre les objectifs et missions que l’Alliance s’est assignés».

Youssouf Diallo

 

SOURCE: 22 Septembre  du   11 déc 2014.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.