Tiébilé DRAMÉ reçoit Boukadoum SABRI de l’Algérie : Le renforcement des relations bilatérales et la stabilisation du Mali au centre des débats

À l’occasion de la 14e session du comité bilatéral stratégique Mali-Algérie qui s’est tenue le lundi dernier 17 juin 2019,  Tiébilé DRAMÉ, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali, a reçu le ministre des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire, Boukadoum SABRI, précise  le communiqué du Bureau de l’information et de la presse dudit ministère.  Cette session a servi d’occasion aux deux hommes de se pencher sur les défis à relever afin de renforcer leurs relations.

Le ministre algérien a également pris part aux travaux de la 3e réunion de haut niveau du comité de suivi de l’Accord. Cette réunion a offert un cadre idéal aux deux pays de faire le point sur leur coopération dans les domaines l’agriculture, l’économie et les finances, la santé, l’éducation, etc., lit-on dans le même communiqué. Le processus de paix au Mali à travers l’Accord d’Alger a également été au centre des discussions.

À cette occasion, Tiebilé Dramé a tenu à rappeler à la partie algérienne : « Le Mali aimerait entendre l’Algérie redire que l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, c’est le respect de l’exercice de la souveraineté du Mali sur l’ensemble de son territoire, c’est le respect des symboles de l’État malien que sont le drapeau national et l’hymne national. Nous fûmes, nous avons été ensemble, depuis GAO, depuis la maison de Sidi Ali M’BARA, devenues le quartier général de l’Algérie combattante au Mali dès 1960, jusqu’à l’Accord d’Alger. Nous sommes toujours ensemble, nous resterons ensemble » Chose que le ministère algérien dit avoir compris puisque l’intégrité du Mali n’est pas à discuter.

Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *