Tiébilé Dramé aux militants du Parena et à d’autres.

Lors d’une opération de maintenance sur un groupe frigorifique, un agent militaire français de l’opération Barkhane perd la vie à N’Djamena, au Tchad.

À la suite de l’explosion d’un équipement alors qu’il effectuait une intervention de maintenance sur un groupe frigorifique à la base de Kossei au Tchad, le brigadier-chef Andy Fila est mortellement blessé. Il décède quelques instants après le drame le 31 juillet 2020, indique l’État-major des armées françaises dans un communiqué de presse. « Le 31 juillet 2020, le brigadier-chef Fila réalise un acte de maintenance sur un groupe frigorifique. Alors qu’il réalise une opération de soudure, il est grièvement blessé par l’explosion accidentelle d’une bouteille et décède des suites de ses blessures », indique la même source avant d’indiquer qu’une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances réelles de l’accident. D’autres militaires ont été blessés lors de ce drame.

Âgé de 26 ans, le brigadier-chef Andy Fila a accompli toute sa carrière au 14e régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste. C’est en 2014 qu’il s’engage comme électromécanicien frigoriste. Après s’être distingué par ses résultats, il commence à être déployé dans des opérations à l’étranger. En 2016, il arrive au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane. Après cela, il sera déployé en 2019 à Djibouti au sein du groupement de soutien. C’est le 1er octobre 2019 qu’il obtient le grade de brigadier-chef. Il fait alors son retour au sein de l’opération française au Mali, Barkhane en juin 2020 « pour “servir sur la base aérienne de N’Djamena en qualité d’opérateur matériel chaud et froid confirmé ».

Rappelons qu’il a une médaille outre-mer avec agrafe “Sahel”, une médaille de bronze de la défense nationale avec agrafe “matériel” et “Missions d’opérations extérieures” et de la médaille de la protection militaire du territoire avec agrafe “Sentinelle”.

Le brigadier-chef Andy Fila, “mort pour la France, dans l’accomplissement de sa mission”, était père d’une petite fille.

F. Togola

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *