TIEBELE DRAME SUR LES DEUX D’IBK ET L’AFFAIRE DES 1000 TARACTEURS « Nous maintenons la totalité de nos affirmations »

Vendredi, le président du parti pour la renaissance nationale (Parena) est monté de nouveau sur l’arène politique. Dans sa ligne de mire les deux ans de gestion du président de la République Ibrahim Boubacar Keita et sur ce que l’on appelle désormais «  l’affaire des 1000 tracteurs« . Sur dernier sujet le président du Parena est resté inflexible. « Nous maintenons la totalité de nos affirmations« , a martelé M. Dramé.

bokary treta ministre developpement rural tiebile drame parena oppositionLe parti pour la renaissance nationale (Parena), à travers son comité directeur, dans un texte liminaire, affirmait que le marché de tracteurs passé entre l’Etat malien, à travers le ministère du Développement rural dirigé par le Dr. Bocary Treta, et l’entreprise Toguna SA n’a pas été transparent.

Le Parena accuse le ministère d’avoir passé le marché gré à gré avec ses effets collatéraux néfastes que sont, la surfacturation, les retro commissions, entre autres.

Vendredi, le président du Parena a réitéré ses affirmations en allant plus loin dans les détails. L’adjucation du marché s’est déroulée sans publicité, autrement dit sans appel d’offres. Or, selon le Code des marchés publics en son article 54, alinéa 4 et ses textes afférents, le marché devait être purement annulé, car il n’y pas eu d’avis d’appel d’offres, selon le rapport de dépouillement, révèle le président du Parena. Tiébilé Dramé a saisi l’opportunité pour dénoncer une certaine presse, qui avait publié dans ses colonnes « un tract », dit-il, pour défendre l’indéfendable.

« Le journal qui a publié ce tract n’a pas la publication de l’appel d’offres, sinon il nous l’aurait balancé à la figure« , s’est indigné Tiébilé Dramé, ajoutant que le peuple malien est bien là devant un délit d’initié et de recommander l’implication du Vérificateur général dans cette affaire pour faire toute la lumière et situer les responsabilités et la création d’une cellule d’utilisation des tracteurs. Tiébilé Dramé dit ne pas avoir affaire avec l’entreprise Toguna Sa et ne lui reproche rien mais attend seulement la réponse du gouvernement.

Evoquant les autres domaines de la vie socio économique du pays, Tiébilé Dramé a dépeint un tableau bien sombre que ne laisse entrevoir aucune perspective à moins que le président et son exécutif ne se ressaisissent.

MLSIDIBE

source : Bamada.net

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *