Tentative d’assassinat politique d’une élue municipale PARENA dans le cercle de Banamba : Le parti exige une enquête pour démasquer les auteurs

Dans un communiqué qu’ils nous ont fait parvenir les responsables du parti pour la renaissance nationale (PARENA) annoncent avoir appris avec consternation la tentative d’assassinat dont a été victime, à Madina Sacko, cercle de Banamba, la présidente du parti, Mme Awa Sako, dans la soirée du vendredi 10 avril 2015.

Joint par nos soins, le Secrétaire général du parti, l’ex-ministre Djiguiba Kéita dit PPR nous a expliqué que c’est nuitamment qu’un individu a tenté d’assommer la dame avec un gros bâton à son retour d’une visite qu’elle avait rendue à une parente. Elle a pu esquiver le coup de massue qui l’a frôlée. Elle a alors poussé des cris pour appeler au secours. Ce qui a fait fuir l’agresseur.

Cette dame, précise le communiqué, est  la seule femme Conseillère municipale de Madina Sacko. Mme Awa Sako, poursuit le communiqué, «  a le tort d’être une femme politique engagée, dans un milieu d’adversaires politiques  misogynes « .

Ainsi, expliquent les premiers responsables du PARENA, pendant la campagne des dernières élections législatives, Mme Sako a été menacée, a fait l’objet de beaucoup de tentatives de corruption de la part de ses adversaires politiques pour quitter son parti. «  L’échec de tous ces plans machiavéliques de déstabilisation du PARENA a abouti à cette agression « , poursuit le communiqué.

Le PARENA, parti républicain qui inscrit toutes ses actions dans le cadre de la loi, dénonce avec véhémence cette voie de fait. C’est ainsi qu’il a saisi le maire, le sous- préfet et la gendarmerie de Banamba de l’agression et attend des autorités une enquête diligente afin d’appréhender les auteurs de cette tentative d’assassinat  et de les punir avec toute la rigueur de la  loi.

Le PARENA met en garde tous les apprentis sorciers qui croient que par l’intimidation et le chantage ils peuvent en imposer aux militants du Parti du Bélier blanc.

Bruno D SEGBEDJI

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.