Suspension de la grève illimitée aux impôts : Un accord trouvé entre le gouvernement et le syndicat

Joint au téléphone hier soir, le secrétaire général de la section national du syndicat des travailleurs des impôts, Aly Ousmane Daou nous a confirmé la suspension du mot d’ordre de grève illimitée, déclenchée le 1er septembre 2015. De son avis, un accord a été trouvé avec les autorités sur certains points de leur revendication.

Au regard des avancées constatées et  afin de donner une chance au dialogue social, la section nationale du Syndicat des travailleurs des impôts a décidé de suspendre son mot d’ordre de grève illimitée déclenchée le mardi 1er septembre 2015. Selon le secrétaire général, Aly Ousmane Daou, un accord a été trouvé entre le syndicat et le gouvernement sur certains points de leur revendication.

Aly Ousmane Daou secretaire generale Syndicat impots

Ces points d’accord sont : l’adoption du statut particulier et du plan de carrière, la relecture du décret N°02-299/ PRM du 03 juin 2002 portant répartition des produits, des amendes, confiscations, pénalités du primes sur les recettes budgétaires ; la relecture définitive de l’arrêt n°06-0797/MEF-SG du 19 avril 2006 ;  la participation du syndicat au briefing, mise en place immédiate d’une commission de suivi et d’exécution des points de revendications par un arrêté du ministre de travail, de la fonction publique et de la reforme de l’Etat.

Par ailleurs, le syndicat a souligné que les discussions sont ouvertes  sur les points qui font l’objet de désaccord au sein de la commission mise en place par le département en charge de travail et de la fonction publique.

Pour rappel, le syndicat des travailleurs revendiquaient les 13 points suivants : l’adoption du projet de décret pour modifier le décret n°02-299/P-RM du 03 Juin 2002 ;la relecture définitive de l’arrêt n°06-0797/MEF-SG du 19 avril 2006 ; l’ Adoption du projet de décret portant plan de carrière ;  l’adoption du projet de décret portant Statut particulier ; l’audit du fonds d’équipement de la Direction Générale des Impôts (DGI) par une Instance indépendante, le gel des transferts à la DGI jusqu’à la mise en place de la commission paritaire ; la responsabilisation du Comité Pédagogique chargé de la formation des agents, éviter à l’avenir des nominations ou des affectations à des postes de responsabilité ou dans des structures, qui seraient en contradiction avec les principes contenus dans le plan de carrière ; la mobilité des responsables ayant plus de cinq (5) ans dans le même service ; diligenter la mise en place du fichier du personnel pour mieux gérer les ressources humaines, en mettant l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ; veiller à la dotation permanente et suffisante des services en matériels et équipements nécessaires à l’accomplissement des missions dévolues ; la participation du syndicat au briefing ; la relecture de Décision n°0026/MEF-DGI du 2O Juin 2O14 sur le partage de la prime sur les recettes budgétaires.

Ousmane Baba Dramé

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *