Statut de l’opposition : L’amendement de la discorde entre la majorité et l’opposition

S’il  ya un amendement du projet de loi portant statut de l’opposition qui a fait couler beaucoup de salives à l’Assemblée nationale, c’est bien celui qui stipule que  « le chef de file de l’opposition politique et les dirigeants des partis politiques de l’opposition politique ne peuvent faire l’objet de discrimination, de sanction administrative, de poursuite ou d’emprisonnement en raison de leurs opinions ou appartenance politique ».

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.