STABILISATION DU MALI : Après IBK, les leaders religieux chez Soumi

Le groupement des leaders religieux était mercredi chez le chef de file de l’oppsoition Soumaila Cissé à son siège à Badalabougou. Au sortir des entertiens Soumaila Cissé se dit honoré et prêt à travailler pour la stabilité du pays.

Le groupement des leaders religieux à travres El Hadj Ousmane Cherif Madani Haïdara était hier au siège de l’opposition où il a remis une copei des recommandations du forum organisé les 13 et 14 mai 2018 à Bamako. Àux termes de cette rencontre, les rligieux avaient ont formulé des recommandations, entre autres, le retour de l’administration dans les zones où elle est absente et demander à la communauté internationale de soutenir l’État dans pour ce retour. D’autres recommandation faites avaient trait à la restitution de ces recommandation dans les régions avec les chefs coutumiers, de mettre en place des comités locaux et de veille pour contrôler les discours religieux. Il s’agssaite aussi de l’intégration de l’enseignement islamique dans nos écoles et de valoriser les légitimités à travers un statut légal. Ils avaient aussi appelé à des élections libres transparentes, credibles, mais surtout apaisée.
Les échanges avec Soumi ont tourén surtout autour de l’apasisement du climat social et l’organisation de la présidentielle dans un climat sécurisé. Soumi et son hôte ont évoqué des difficultés qui, a leur entendment ne peut être résoulu par une seule personne. Ils ont déploré le conflit entre Peuls et Dogons qui a élclaté recememnt et disent œuvrer à ce que de tels cas ne se reproduiset plus. Soumaila Cissé se dit honoré par cette visite et redu hommage aux leaders religieux qui ne megent aucun effort pour la stabilisation du pays.

Denis Koné

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *