Soutien aux actions d’IBK : Le Mouvement Patriotique Arc-en-ciel Mali est né

Après le sursis du référendum constitutionnel, la plateforme «Oui, An Son na» s’est rebaptisé en Mouvement Patriotique Arc-en-ciel Mali pour la défense des valeurs de la République. Le mouvement réitère son soutien aux actions du Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, et entend peser de son poids pour un Mali prospère.

 ibk ibrahim boubacar keita president malien discours
Au-delà des vides juridiques dénichés dans la constitution de février 1992, il est apparu nécessaire pour le pouvoir en place de respecter les engagements internationaux. Des engagements  qui s’illustrent par les mesures institutionnelles prévues par l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger à constitutionnaliser. Malheureusement, le projet de révision constitutionnelle initié par le Président IBK a été incompris d’une partie des Maliens. D’où son sursis.
Dans le cadre de ses consultations initiées avec les forces vives de la Nation à la suite de ce sursis au référendum constitutionnel, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a reçu la Plateforme «Oui, An Son na». C’était le lundi 21 août dernier, où il a été l’occasion pour la plateforme, rebaptisé «Mouvement Patriotique Arc-en-ciel Mali », d’informer le Chef de l’Etat, porteur du projet de révision constitutionnelle, que, malgré que le sursis au référendum ne fût pas de son souhait, elle reste mobilisée autour de lui et de son Gouvernement, et lui réitère son soutien total. Car, il s’agit d’instaurer un climat de paix, de cohésion sociale et de défendre l’intérêt supérieur des Maliens.
En conférence de presse, déroulée le samedi 9 septembre 2017, au Grand Hôtel, Ismaël Diallo, Président du Mouvement Patriotique Arc-en-ciel Mali, a donné les nouvelles orientations du mouvement. Si, pour le Mali, aucun sacrifice n’est de trop, le Mouvement Patriotique Arc-en-ciel Mali se veut un mouvement rassembleur et la bouche de ceux qui n’en ont point.
Selon son Président Diallo, le mouvement se donne pour mission de soutenir le Mali dans ses engagements internationaux et continentaux, et de soutenir le Gouvernement dans sa Politique bonne gouvernance, tout en luttant contre la corruption, le népotisme, le clientélisme, l’incivisme, la pauvreté.
Aussi, le mouvement entend former et informer la jeunesse malienne sur les valeurs de la République et de la Démocratie, les projets de développement, et sensibiliser sur la citoyenneté et le patriotisme.
Pour le mouvement Arc-en-ciel Mali, la sage décision du Président de la République, premier porteur du projet de la révision constitutionnelle, est d’un sens patriotique.
En conséquence, le mouvement Arc-en-ciel Mali utilisera tous les moyens possibles pour aider les Chef de l’Etat à réussir sa mission.
D’abord, les Responsables du mouvement iront à la rencontre des Chefs religieux et coutumiers du pays dans le but de les remercier pour leur sens élevé de responsabilité et leur patriotisme.
A Bamako comme dans toutes les Régions de notre pays, le mouvement Arc-en-ciel Mali qui n’est pas à sa première, ira également à la rencontre de tous les Maliens et des entités nouvelles pour débattre et défendre tout ce qui unit le Mali.
Il s’agira d’expliquer davantage l’impérieuse nécessité de ce projet de révision constitutionnelle, gage de paix, du bien-être et de développement pour le Mali. Car, aujourd’hui, il est question d’un Mali en quête de paix et de stabilité.
Pour notre part, le mouvement Arc-en-ciel Mali œuvrera pour la paix et la stabilité.
Le Mouvement Patriotique Arc-en-ciel Mali  a son siège à Sotuba ACI, en Commune I du District de Bamako.
Cyril ADOHOUN
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *