Soumana Mory: l’œil inquisiteur du PM

Soumana Mory COULIBALY, ministre des Transports s’ajoute à la longue liste des sonnettes du Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA. Les mauvaises langues disent qu’il est l’œil du Premier ministre.

Ce routard politique, qui a traîné sa bosse à l’ADEMA, aux FARE An Ka Wuli, au RPM et qui élit à présent domicile à l’antichambre de l’ASMA/CFP, s’est fait le devoir de se délivrer un mandat pour passer en revue les députés de la région de Ségou. En substance, faisiez-vous également partie de la conspiration contre le Premier ministre ? En cela, pouvaient se résumer ses multiples coups de fil aux honorables députés élus dans les différentes circonscriptions électorales de sa région. Chantage ? C’est très probable. Mais, il a tiré à terre pour deux raisons.

La première est que tout mandat impératif est nul. En clair, il ne peut amener aucun député à exprimer un vote contraire à sa conscience.

La seconde raison est qu’à l’exception d’une poignée de députés élus dans 2 des 7 cercles de la région de Ségou, il n’a d’influence sur personne.

En fait, Soumana Mory vient de réaliser l’une des opérations les plus catastrophiques de sa carrière d’opportuniste politique. L’après-SBM s’annonce très incertain, même pour les spécialistes en retournement de veste.

BD

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *