Soumaïla Cissé reprend service a l’AN : Tant pis pour les aigris !

Pendant que ses soutiens continuent de l’appeler “Président de la République”, Soumaïla Cissé a, à la grande surprise, rejoint ses bureaux à l’Assemblée nationale laissant ainsi derrière de nombreux Maliens qui attendaient de lui une suite aux manifestations postélectorales tel qu’il l’avait promis en personne à ses militants : “Je ne vous abandonnerai pas dans ce combat, si je le fais, je vous aurais trahis”, serinait-il à longueur de meetings.

Soumaïla Cissé, candidat malheureux à la présidentielle de 2018, est retourné à son bureau à l’Assemblée nationale le 1er octobre 2018. Même s’il ne l’a pas officiellement dit, ce retour à Hémicycle marque la fin d’une bataille électorale que beaucoup de ses soutiens auraient souhaité voir continuer jusqu’au départ d’une manière ou l’autre de l’actuel locataire de Koulouba. C’est d’ailleurs ce qui se poursuit encore, les récentes manifestations anti-IBK en sont une illustration.

De ce fait, il y a lieu de s’interroger encore si l’élu de Niafunké était réellement sincère avec ces nombreux militants dans la foulée des contestations post-électorales. Du moins, on a du mal à comprendre qu’il parte siéger à une Assemblée nationale qui va adopter et soumettre des lois pour promulgation à un président de la République dont il dit ne jamais reconnaître la  légitimité.

Il est vrai que la cohérence n’est pas la chose la mieux partagée en République du Mali, mais tout de même.

La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *