Soumaïla Cissé, lors du lancement de sa campagne : « Le Mali ne peut pas être spectateur de son destin »

Des milliers de personnes sont venues apporter leur soutien à Soumi champion lors du lancement des activités de sacampagne qui s’est déroulé hier dimanche 08 juillet 2018 sur le Boulevard de l’Indépendance. C’était en présence de Tiébilé Dramé, directeur de campagne, Kadidia Fofana, directrice adjointe de campagne, Habib Dembélé, président du Mouvement ‘’Maliye Anbè de tayé’’ et des représentants des associations et clubs de soutien.

Avant d’entamer son propos, le candidat pour l’alternance et le changement  a invité l’assistance à observer une minute de silence en la mémoire d’Ibrahim Traoré, chef de quartier de Lafiabougou et doyen des chefs de quartiers de Bamako ainsi qu’àtoutes les victimes tombéessur le champ de l’honneur.

Sans se soumettre à un discours formel, le candidat pour l’alternance et le changementa simplement présenté son projet de société qui est fondé sur 5 piliers à savoir,restaurer la paix et la sécurité du pays et l’autorité de l’Etat, restaurer un véritable dialogue entre tous les Maliens, mettre l’Etat au service de la population, donner aux jeunes et aux femmes la place qui leur revient et,construire une économieperformante et solidaire.« Je suis fier d’être devant vous pour porter votre espéranceà l’incompétence d’un pouvoir déconnecté. Porté par votre soutien, je m’engage à tout mettre en œuvre pour ramener la paix, redonner à l’Etat toute son autorité et à l’arméel’occasion de reconquérir le territoire perdu. Le Mali ne peut pas être spectateur de son propre destin comme c’est le cas depuis 5 ans. Nous allons rétablir la sécurité et instaurer un dialogue entre les différentes communautés. Ma gouvernanceéconomique seraénergique etperformante. Je m’engage devant vous à lutter pour défendre l’intérêtgénéral, à lutter contre la corruption ».

En outre, Soumi a promis d’être le candidat del’unité, de la réconciliation nationale, de la transparence et de la dignité. « J’en appelle à une campagne calme et apaisée avec un véritabledébat, programme contre programme. Le Mali a trop de défisà relever, le Mali va mal, cette élection doit nous permettre de choisir ensemble les bonnes solutions pour restaurer l’espoir.Le jour du vote, nous allons être vigilants contre toute tentative de fraude.Vous savez, ils n’ont plusd’autres solutions que la fraude et nous n’accepterons plus la fraude.Ce rendez-vous est pour vous, cetteélection est la vôtre. Ne vous la laissez pas voler ».

Soumaïla a également invité les Maliens à aller retirer leurs cartes d’électeur pour écrire une nouvelle page de l’histoire du Mali au soir du 29 juillet tout en adressant ses chaleureuses salutations au Chérif de Nioro, Bouyé Haïdara, pour tout ce qu’il pose comme acte pour le développement du Mali.

Le président du mouvement ‘’Mali yé An bè de tayé’’ Habib Dembélé et le président de Kaoural Renouveau, Oumar Abdoul Touré, ont appelé leurs militants à voter pour le candidat de la Plateforme ‘’Ensemble, restaurons l’espoir’’.

Bintou Diarra

Source: Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *