Soumaïla Cissé essuie un revers inédit à l’Urd

Les détails des dernières assises de l’Urd sont passés anodins mais ils pourraient avoir marqué un tournant important dans le fonctionnement de ce parti. Jusque-là patrimoine personnel du président Soumi, qui y fait et défait tout à sa guise, le parti a montré des signes évidents d’affranchissement pour la première depuis sa création.

Les militants, selon nos sources, l’ont manifesté en éconduisant leur président et candidat naturel sur la question des réformes et innovations qu’il a voulu apporter à l’organisation de sa famille politique. Y figurent par exemple la disparition de fait de mouvements des jeunes et des femmes ainsi que l’émergence d’une instance décisionnelle rétreinte dont les membres devraient être nommés par le tout-puissant président. Mais à la grande surprise de Soumi Champion, apprend-on, c’est à coups de conspuassions et de huées que l’annonce desdites réformes a été accueillis. Elles ont été par conséquent retirées du circuit pour éviter au président de l’Urd un désaveu certain par les membres d’une famille où son influence est de plus en plus nuancée par quelques velléités protestataires.

La Rédaction

Source: Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *