Soumaïla Cissé, candidat à la présidentielle au Mali : «Nous sommes décidés à ne tolérer aucune fraude électorale !»

Comme attendu par la plupart des Maliens, le chef de file de l’opposition, Soumaila Cisse, a été investi candidat de son parti, Union pour la République et la Démocratie (URD), à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. C’était ce 12 mai 2018 au Stade du 26 Mars de Bamako.

C’est à partir de 16 heures 44 minutes que le président de l’URD a fait son entrée au stade du 26 mars empli à craquer. Vêtu en boubou blanc, il a fait le tour du stade pour saluer les militants et les invités. En plus des délégations venues de toutes les régions, du district de Bamako et de l’extérieur du pays, une trentaine de partis politiques et 200 associations et mouvements étaient également présents pour soutenir le candidat, Soumaïla Cissé.

Très ému par l’accueil du public dès son entré au Stade, le président de l’URD n’a  pu tenir un long discours. Il s’est dit très honoré et très fier de la présence massive de la jeunesse à cet événement.  « Vous êtes  ici  pour l’amour du pays. Vous êtes là parce que le Mali a été déçu. Vous êtes venus parce que vous voulez retrouver votre honneur et votre dignité. La jeunesse c’est vous, le Mali c’est vous. C’est vous qui construisez ce pays. Je vous fais la promesse que vous n’allez jamais entendre que Soumaïla a nommé son fils ministre, député ou directeur. Je vous promets que le jour où je ferai ma prestation de serment, nous allons faire notre déclaration de biens. Les cinq prochaines années à venir, nous allons nous donner la main et travailler ensemble. C’est le début du changement, sachez que la victoire est certaine, personne ne peut en douter parce que votre présence, votre spontanéité, votre engagement montrent que nous sommes sur la bonne voie », a-t-il déclaré.

Aussi, le candidat de l’URD a promis :  « Si Dieu le veut, vous et moi, nous bâtirons ce Mali à nouveau et nous allons restaurer l’espoir et la confiance des Maliens quant à leur avenir ». Soumaila Cisse a également précisé qu’aucune tricherie ne sera tolérée lors du scrutin du 29 juillet prochain. « Nous sommes décidés à ne tolérer aucune fraude électorale», a-t-il ajouté.

Cette cérémonie d’investiture a enregistré la présence d’éminentes personnalités politiques à savoir : le président du PARENA Tièbilé Dramé, le président du PIDS, Daba Diawara, Mamadou Gaoussou Diarra, l’ancien Premier ministre Django Sissoko, Younoussi Touré, Pr Ali Nouhoum Diallo, Jeamille Bittar, le guinéen Cellou Dallein Diallo, le burkinabé Zéphirin Diabré et bien d’autres.

 

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *