SITUATION SÉCURITAIRE INQUIÉTANTE A FARABOUGOU : LES FARE « FORTEMENT PREOCCUPEES PAR LE SILENCE DU GOUVERNEMENT »

La situation sécuritaire au centre du pays devient plus préoccupante ces derniers jours avec la multiplication des attaques terroristes. Le parti Forces Alternatives pour le Renouveau et l’émergence (FARE) a interpelé par un communiqué en date du 19 octobre 2020 les nouvelles autorités à agir au plus vite pour soulager les populations de Farabougou soumises depuis deux semaines à un embargo terroriste.

 

Le parti FARE a tenu une réunion de son Secrétariat Exécutif National (SEN) le samedi 17 octobre 2020 au cours de laquelle, le parti a procédé, entre autres, à une analyse de la situation politique et sécuritaire du pays, indique le communiqué

« Suite à son communiqué du 15 octobre sur l’assiégement en cours du village de Farabougou dans la commune de Dogofry, cercle de Niono par des djihadistes, depuis plus d’une dizaine de jours, les FARE demeurent fortement préoccupées par le silence du gouvernement et la non-intervention immédiate de l’armée »,

a indiqué le communiqué des FARE signé par Le Secrétaire Général Mahamadou Keïta. Le parti de l’ancien ministre Modibo Sidibé se dit :

« très soucieuse de la situation sécuritaire du centre du pays, devenu de plus en plus dramatique ».

La situation actuelle, selon ce parti, était confirmée non seulement par le Rapport de septembre 2020 des Nations Unies, mais aussi par l’attaque d’une position des FAMa à Sokoura dans le cercle Bankass, le 12 octobre, occasionnant le décès de plus de 24 personnes, civils et militaires et de nombreux blessés.

Pour les FARE, de telles attaques prouvent la précarité des dispositifs de sécurisation des positions de l’armée, en dépit des déclarations officielles. Par conséquent, le parti demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions requises pour la sécurisation du territoire national. Par ailleurs, les FARE ont rendu

« un hommage mérité à toutes les victimes civiles et militaires tombées sur le champ d ‘honneur en s’inclinant devant leur mémoire, présente ses condoléances à leurs familles. Et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ».

KADOASSO I.

 NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.