Situation sécuritaire et lutte contre la corruption : Le PRVM FASOKO en parle

Le secrétaire général du bureau exécutif du Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM Fasoko), Yaya Coulibaly, était face à la presse, lundi dernier. Objectif : éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale sur certains sujets importants touchant la vie de la Nation, notamment la situation sécuritaire.


D’entrée de jeu, l’animateur principal du point de presse a estimé que compte tenu du fait que nos partenaires (forces étrangères) ont considéré l’urgence de revoir les stratégies et mécanismes mis en place pour aider le Mali à sortir de la crise, il est judicieux que les autorités de notre pays réadaptent aussi leur vision dans la recherche de solutions de sortie de crise.
Par ailleurs, Yaya Coulibaly s’est dit favorable à la relecture de l’Accord pour la paix et la réconciliation. Cette révision, selon lui, permettra l’élaboration d’un document inclusif et national qui ne pourra heurter aucune sensibilité nationale dans la mesure où il sera le produit de débats nationaux et inclusifs. «Pour atteindre cet objectif majeur, la participation de toutes les forces vives de la Nation au Dialogue national inclusif s’impose en exigence», a martelé le secrétaire général du PRVM Fasoko.
En outre, Yaya Coulibaly dira que la protection des biens et des personnes est une compétence exclusive de l’État, ajoutant que cette attribution ne doit aucunement faire l’objet de délégation. Il précisera que ce sont nos forces de défense et de sécurité seules qui doivent se charger de la protection des biens et des personnes sur l’ensemble du territoire.
Sur un autre plan, le responsable du PRVM Fasoko a salué et encouragé les initiatives du président de la République et du gouvernement en matière de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite. Il a soutenu que le renforcement de l’appareil judiciaire pénal doit être poursuivi, affirmant que sa contribution ne doit faire l’objet d’aucune concession politique.

Bembablin DOUMBIA

Source: L’Essor-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *