Sikasso, Koutiala et Ségou : des viviers électoraux acquis à la cause d’IBK

Très peuplés, les viviers électoraux que sont les Régions de Sikasso, Koutiala et Ségou sont acquis à la réélection du président-candidat Ibrahim Boubacar Kéïta pour un second mandat.

Aussitôt du retour à 11h40 minutes de son périple sous-régional et africain qui l’avait conduit à Bouaké, Accra, Abidjan, Libreville et Brazzaville, le candidat de la coalition Ensemble Pour le Mali a rejoint, ce mardi 24 juillet 2018, Sikasso, au Stade Babemba Traoré où l’attendaient des milliers de partisans, électeurs et électrices, pour le meeting de soutien organisé en son honneur par la Plateforme Ensemble Pour le Mali (EPM). Il s’agit par ce meeting de rassembler des dizaines de milliers d’ électeurs, des partisans et des indécis, et de galvaniser les populations afin qu’elles accordent de nouveau leur confiance à IBK pour lui assurer un second mandat propre avec une victoire écrasante et finale au soir du scrutin présidentiel du 29 juillet 2018.

Prenant la parole, le porte-parole des notabilités, Abdoulaye Traoré dit Géant, a magnifié IBK pour sa qualité de Rassembleur, sa valeur humaniste respectueuse envers les personnes âgées, les notabilités, chefs religieux et coutumiers.  A l’en croire, IBK a un bilan positif, malgré la situation dans laquelle il a hérité le Mali en 2013. C’est la raison pour laquelle ils ont rassuré IBK de leur soutien indéfectible et de leur accompagnement sans faille à sa candidature.

« IBK, vous êtes un Homme sage et humble qui nous a respectés depuis toujours. Nous savions qu’en venant à Sikasso aujourd’hui, vous allez partir nous saluer et échanger avec nous dans le vestibule dont vous êtes membre. Cependant, sachant tout cela, et ne voulant pas manquer à ce grand rassemblement de soutien à votre candidature, ici au Stade Babemba Traoré, nous nous sommes dit : allons-y nous-mêmes soutenir IBK devant tous », a déclaré le Porte-parole des notabilités de la capitale du Kénédougou.

Poursuivant dans le même sens que son prédécesseur, le porte-parole des chefs religieux a, à son tour, fait des prières et bénédictions pour IBK dans son souhait du second mandat et de tous ses bons souhaits pour le Mali et les populations maliennes.

«IBK, tu as depuis toujours respecté les chefs religieux, grâce à toi nous avons eu beaucoup de choses d’intérêt général et dans le respect sans ostentation aucune, de ce fait, rassure toi du soutien des religieux du Kénédougou », a conclu l’Imam qui a lu les bénédictions pour IBK et pour le Mali.

Dans son intervention, IBK dit savoir qu’il est aimé des Sikassoises et Sikassois. « Je sais que vous m’aimez, je vous aime également ; car, rien ne vaut l’amour ».

Cerise sur le gâteau

« Sikasso, tes prières et bénédictions ont été exaucées ; car, désormais le financement pour l’échangeur multiple de Sikasso et les travaux de 10 kilomètres de voirie est acquis. Je voulais moi-même vous l’annoncer en personne », a déclaré IBK.

Auparavant, le Président IBK a remercié ses pairs africains de la Côte-d’Ivoire, du Ghana, du Gabon et du Congo Brazzaville  pour l’accueil chaleureux et fraternel dont lui et sa délégation ont fait l’objet, lors de sa tournée pour battre campagnes de proximité auprès de ses compatriotes, des communautés maliennes, résidant dans ces pays. Ses remerciements sont également allés à la diaspora malienne dans tous les autres pays du monde.

IBK à Koutiala

A Koutiala, ce mercredi 25 juillet 2018,  où il a été accueilli en enfant prodige par 267 chefs de villages, le Président sortant, El hadj Ibrahim Boubacar Kéïta, candidat à sa propre succession, a sollicité auprès de ses « parents », de la capitale de l’or blanc Koutiala, sa ville natale, un second mandat. Cela pour lui permettre de poursuivre le chantier pour la paix, de renforcer le tissu social fortement entamé entre les fils du même pays, et d’améliorer plus encore le bien-être des Maliens et Maliennes.

A son arrivée, IBK a rendu visite aux notabilités de Koutiala rassemblées pour l’occasion dans le vestibule  »Ouattara » du nom de Feu El Hadj Sidiki Ouattara, Chef de canton de Koulé djakan (aujourd’hui appelé Koutiala). IBK, lui-même est membre de ce vestibule, où il garde encore en mémoire beaucoup de souvenirs qu’il raconte souvent. Accueilli dans la ferveur, il y était visiblement fier et digne d’être dans son royaume d’enfance comme il aime à le dire á chacune de ses visites dans cette ville.

Prenant la parole pour le cérémonial de salutations d’usage à l’adresse des notabilités, chefs coutumiers et religieux, et le traditionnel mot de bienvenue à l’enfant prodige, M. Barou Ouattara, porte-parole de toute cette organisation sociale, a déclaré ceci : « IBK, tout Koutiala n’attendait que toi, malgré la forte pluie qui s’est abattue sur Koutiala depuis hier mardi. Tu es chez toi, et personne ne peut et ne pourra te faire du mal ici chez toi. IBK, tu n’as plus aucune dette envers Koutiala, c’est Koutiala qui te doit, Koutiala doit être reconnaissant à son tour envers toi aujourd’hui. IBK, en face de toi ici aujourd’hui, 267 chefs de villages du cercle de Koutiala devenu région il y a seulement une semaine. Tous ont tenu à effectuer le déplacement, en ce lieu aujourd’hui pour te témoigner de leur fierté et de leur reconnaissance pour la marque d’attention, l’estime et la considération dont ils font l’objet depuis toujours de ta part. La preuve palpable aujourd’hui est la possession par chacun d’entre eux son insigne d’identification personnelle indiquant et valorisant leur rôle traditionnel et coutumier de chef de village, chose qui n’a jamais été faite dans l’Histoire du Mali. IBK, tu incarnes le Mali, tu incarnes le pouvoir et tu resteras au pouvoir pour un second mandat, tout Koutiala votera pour toi dès le premier tour » a rassuré Barou Ouattara.

L’occasion était également bonne pour le Représentant des chrétiens de Koutiala pour apporter la reconnaissance de ses frères à IBK, à cause de ses gestes envers l’Eglise, notamment l’entretien de leur cimetière.

Les 267 chefs de villages, avec leur insigne sur la poitrine ont assuré IBK de sa victoire éclatante et écrasante au soir du 29 juillet 2018 pour continuer avec le pouvoir qu’il incarne. Tous sur place ont fait des prières et des bénédictions pour un Mali en paix et pour leur fils IBK. Ils ont salué et remercié IBK pour avoir fait de Koutiala une Région administrative du Mali désormais, mais également son sens de fierté pour être natif de Koutiala en acceptant de reconstruire entièrement la grande mosquée de Koutiala , suite à la sollicitude envers son frère Recep Tayyip Erdogan, Président de Turquie , qui lui avait demandé d’exprimer ce qui le tenait à cœur comme cadeau de sa vie, IBK , avait tout simplement dit : «Je veux construire une mosquée à Koutiala».

IBK au meeting

Ensuite, c’est aux environs de 11h45, qu’IBK a fait son entrée triomphale dans le stade de football flambant neuf qu’il avait construit, inauguré et baptisé au nom de  » Stade El Hadj Sidiki Ouattara  » pour l’épanouissement de la jeunesse de Koutiala. Ce Stade était plein de partisans sous une pluie battante.

« Le bilan des cinq ans d’exercice de pouvoir de IBK est positif. Nous avons décidé en toute confiance de voter tous IBK le 29 juillet 2018 afin qu’il poursuive le noble chantier ouvert et sa vision futuriste à l’horizon 2023, pour assurer à chaque citoyen du Mali une meilleure condition de vie », ont confié les participants.

Et un cadre de l’EPM d’ajouter : « Nous devons tous monter avec IBK dans le train de l’émergence industrielle et économique du Mali, pour poursuivre la réforme des forces de défense et de sécurité pour une meilleure sécurisation de la nation ».

Tout Koutiala a marqué sa fierté pour voter IBK et l’ont rassuré d’une victoire écrasante. «Nous ferons un coup K.O au premier tour », ont-ils promis.

«Koutiala je t’aime, Koutialaises et Koutialais, je vous aime, merci à tout Koutiala. Koutiala merci seulement », ont été les maîtres mots du candidat à l’endroit de ses parents.

Après l’étape de Koutiala, IBK a observé un arrêt à Bla, avant de se rendre à San.

Les 7 cercles de la Région de Ségou voteront IBK

A Ségou, le candidat IBK a sollicité la confiance de ses partisans regroupés au Stade Amary Daou de la capitale des Balazans. Les partisans du candidat étaient ont accueilli, en fanfare, IBK afin de lui témoigner de leur reconnaissance pour tous ses grands efforts en faveur de leur région, notamment l’échangeur multiple, l’université de Ségou, le soutien au monde rural entre autres.

Pour toutes ces raisons, les Ségoviens au cours du meeting de soutien à sa candidature, ont assuré IBK , qu’ils voteront sans exception pour lui ce dimanche 29 juillet . Ce vote du dimanche consacrera sa brillante et limpide victoire pour un second mandat 2018-2023 dès le soir du scrutin.

» Tous les 7 cercles de Ségou, avec plus d’un million d’électeurs voteront IBK, IBK sera le vainqueur du scrutin dans la Région de Ségou  » ont-ils insisté.

L’occasion était bonne pour IBK de se faire excuser de l’heure d’attente tardive, il était 21h 30mn,  indépendamment de sa volonté, vu le programme des autres localités visitées.

Après ses remerciements aux militants pour leur patience, accueil, fidélité et engagement, IBK a sollicité leur confiance pour briguer un second mandat pour le mieux-être de tous et la poursuite des chantiers déjà ouverts.

« Ségou, je vous aime, je dis merci simplement, allez-y voter le dimanche pour celui ou celle que vous voulez avec sérénité. Et, que le meilleur gagne », a déclaré IBK.

A la fin du meeting, IBK a fait le tour d’honneur de la pelouse du stade à pieds pour des échanges de poignées de mains, avec les personnes âgées restées tard dans la soirée pour l’accueillir.

Le jeudi suivant, IBK s’est rendu dans la zone office du Niger où il a eu des contacts direct de ses partisans.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *