Signature des accords entre le Mali et la Chine : IBK veille au grain

Dans son adresse à la Nation à l’occasion du  54ème  anniversaire de l’accession de notre pays  à la souveraineté internationale, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, est revenu sur sa visite en Chine où le gouvernement du Mali a signé avec les entrepreneurs chinois des accords portant sur plusieurs milliards de dollars, soit environ 6 mille milliards de Fcfa.

ibrahim boubacar keita ibk president malien visite chine Premier ministre chinois li keqiang

Notre pays a célébré le lundi dernier le 54ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Occasion pour le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, de rappeler quelques objectifs et les grandes actions conduites par le gouvernement au double plan national et international.

Parlant des 12 premiers mois de son pouvoir, IBK a fait savoir que le bilan d’un an ne suffit pas à faire notre bonheur. Selon IBK, ce qu’il faut  et qui a été instruit au  gouvernement, c’est de saisir chaque opportunité offerte au Mali pour le bien-être du peuple malien.

Evoquant de sa visite en Chine d’où il a été triomphalement accueilli par la mouvance présidentielle à son retour, le président IBK explique que le gouvernement du Mali  a signé avec les entrepreneurs chinois de calibre international, des accords portant sur plusieurs milliards de dollars, soit environ 6 mille milliards de Fcfa d’investissements structurants dans les domaines de l’agriculture, des transports, de l’éducation, de l’énergie, du business…

«C’est historique et c’est exaltant», martèle IBK. Selon lui,  il s’agit maintenant de «transformer l’essai» et pour cela, il faut  travailler chaque jour pour que les accords conclus soient des projets vérifiables par le renforcement de la capacité nationale d’organisation, de méthode et d’exécution. Et IBK de prévenir : «Nous y veillerons personnellement comme nous veillons présentement à la mise en œuvre des importants accords signés en février dernier avec le Royaume chérifien».

Drissa Tiéné

SOURCE: Le Débat  du   26 sept 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.