Section RPM de la commune VI : Le docteur Moussa Guindo réélu à l’unanimité

C’est à l’unanimité que le docteur Moussa Guindo a été réélu à la tête du RPM de la Commune VI. Son élection a eu lieu le samedi dernier à la Cité des enfants de Niamakoro. Désormais, les partisans d’IBK peuvent se tourner, en toute confiance, vers l’élection municipale prévue en avril prochain.

 rassemblement mali rpm

Dans le cadre du renouvellement de ses instances locales, le Rassemblement pour le Mali (RPM) a mis en place le weekend dernier le bureau de la section en Commune VI du district de Bamako. Contrairement aux autres communes où les cadres continuent de se tirer des balles dans le pied  pour le contrôle de l’organe régional de direction,  c’est à l’unanimité que le docteur Moussa Guindo a été réélu secrétaire général de la section VI. Son élection a eu lieu samedi dernier à la Cité des Enfants  à Niamakoro lors d’une conférence de section qui s’est déroulé dans un cadre convivial. Pour accompagner le nouveau secrétaire général dans l’accomplissement de sa mission avec en ligne de mire les élections communales et régionales en 2015, les militantes et militants du RPM ont donné mandat à d’autres personnalités du parti. Il s’agit entre autres de :   Youba Ould Messaoud Baby, Bafotigui Diallo (député à l’Assemblée nationale), Mamadou Sissoko, Mme Rachel Farinu, Baba Moulaye Haïdara, Mme Diawara Aïssata Touré, Baba Sanou, Idrissa Haïdara, Djigui K. Cissé, Boubacar Bréhima Coulibaly, Théodore Kamaté. Il s’agit également des hommes politiques valeureux comme Mahamane Yacouba Maïga, Ibrahima Diallo, Idrissa Diouf, Mme Diakité Mariam Cissé. Avec le soutien sans faille des militantes et militants du parti, ces différentes personnalités auront la lourde tâche de mener à bon port le bateau RPM en Commune VI où les joutes électorales se jouent au coude à coude.

En marge de ce renouvellement, la section du parti du Tisserand a enregistré  l’adhésion de nouveaux membres. Il s’agit entre autres de : Vieux Massa Kéita, Lacina Doumbia, Ousmane Traoré, Alpha Kéita, Hamadoun Koïta, Ladji Bamba, Mme Coulibaly Mariam Diallo, Mme Traoré Hawa Fofana, Mme Korotoumou Traoré, Abdrahamane Maïga, Issa Dembélé, Boubacar Diallo, Matira Diarra, Aliou Kéita, Abibou Diallo, Mme Maïga Assétou Diarra, , Bakary Diarra, Odjass Koné, Ibrahim Diaby, Malick Tessougué, Dédé Diakité, Mme Doumbia Fadima Kanté, Jean Samaké, Aliou Diallo, Jaffar Sanogo. La promotion de ces militants (dont certains sont nouveaux) va sans doute contribuer à consolider les bases du parti du président IBK en Commune VI où deux des trois députés sortent de ses rangs.

Eu égard au nombre de ses représentants (6) dans le Bureau politique national du RPM, l’on peut affirmer sans risque de se tromper que la section RPM de la Commune VI est une bobine étincelante pour tisser le renouveau de la gouvernance démocratique prôné par le Tisserand en chef, Ibrahim Boubacar Keïta.

  1. Fomba

Qui est le secrétaire général de la section VI RPM ?

Militant engagé et membre du Bureau politique national, Dr Guindo a été logiquement reconduit au  poste de secrétaire général de la section VI qu’il occupe depuis 2004 après le départ d’un autre cadre du parti, en la personne de Toumani Djimé Diallo.

De cette date (2004) à nos jours, l’homme n’a pas manqué d’imprimer sa marque sur un parti qui n’était forcément pas une destination prisée pour les transfuges politiques. L’une de ses priorités fut de changer l’image du parti par des actes concrets. C’est également lui qui a doté la section VI d’un siège digne du nom. Dr Guindo est aussi l’un des principaux artisans de la victoire du RPM aux dernières élections dans la Commune.

Réélu secrétaire général de la section VI du Rassemblement pour le Mali à la conférence de section du samedi 17 janvier dernier, Dr Moussa Guindo ne fait que confirmer sa fidélité à son parti dont il en est membre fondateur. Cette fidélité lui a valu des marques de confiance du parti. Ainsi, président de la coordination des secrétaires généraux  de Bamako, Dr Guindo a été désigné coordinateur des sections de Bamako et Kati lors des campagnes présidentielles et législatives de 2013. Un rôle qu’il a assumé avec brio puisque le parti a remporté les élections avec la manière devant l’URD, son principale adversaire au second tour. Aux élections présidentielles, le parti a obtenu plus de 128 000 voix pour le président IBK. Aux élections législatives, le parti en alliance avec l’UDD a raflé les trois sièges qui étaient à pourvoir en Commune VI du district de Bamako. M  Guindo entend rééditer cet exploit lors des prochaines communales et régionales.

Z/ Fomba

 

Source:  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.