Section RPM de Gao: Le ministre Malick Alhousseyni Maïga et plusieurs cadres suspendus

Au sortir d’un Premier Tour des élections législatives du dimanche 29 mars 2020 aux allures de fiasco, le parti présidentiel sévit. Chose effective à Gao où plusieurs « barons » du Rassemblement Pour le Mali (RPM) ont été remerciés pour avoir soutenu une liste   contre les intérêts de la première force depuis 2013.

 

C’est par voie de courrier que la nouvelle est tombée. Plus précisément une lettre du Secrétaire général Abdrahamane Diakité adressée aux instances et militantes du cercle de Gao. Le motif est la suspension de certains membres de la section des lieux. Une liste de cinq noms qui semblent être radiés vu l’ampleur de la faute qui leur est incombée.

Il s’agit du dénommé BOSSOU, Secrétaire général adjoint ; de Rhissa Ag Mohamed, chargée des Relations avec les élus et le Secrétaire à la Décentralisation, Boubacar D. Traoré.

La sous-section de Gounzouraye voit son chargé des relations avec les élus « prendre la porte ».  Précisément Abdel Kader Younoussa. (… )

Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *