Secteur minier : Pose de la première pierre de l’École africaine des mines du Mali (EAMM)

La cérémonie de pose de la première pierre de l’École africaine des mines du Mali (EAMM) a été présidée lundi à Bamako, par le Premier Ministre,  Dr Boubou Cissé, a constaté l’AMAP.

 

D’un cout estimé à environ 15,40 milliards de francs CFA sur financement de l’État et des partenaires, notamment du secteur minier, l’École africaine des mines du Mali dont la capacité d’accueil est de 300 étudiants,  sera bâtie sur un espace de 20 ha.

L’établissement  formera les étudiants sur des programmes de cycles d’ingénieurs miniers, de spécialistes en géologie minière et de techniciens supérieurs en technologies minérales, ainsi que dans des modules de formation liés aux aspects de santé et de sécurité, de l’environnement, de la fiscalité minière et de la réhabilitation des sites.

«  Cet établissement permettra de mettre à la disposition des industries minières des compétences africaines nécessaires à leur fonctionnement. En outre, grâce à cette école, le nombre d’employés sera triplé dans les prochaines années, passant de 7000 aujourd’hui à plus de 21 000 au Mali » a déclaré Dr Boubou Cissé.

La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du gouvernement  dont le Ministre des Mines et du Pétrole, Mme Lelenta Hawa Baba Bah,  des représentants des Institutions de la République, des membres de la chambre des mines du Mali et des représentants des sociétés minières et des partenaires techniques et financiers.

KM

(AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *