Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

Secrétariat général du gouvernement : L’ex-ministre Aminata Mallé succède à Mme Diakité Fatoumata N’Diaye

C’est désormais Mme Sanogo Aminata Mallé qui assurera le poste de Secrétaire générale du gouvernement. Elle succède ainsi à Mme Diakité Fatoumata N’Diaye, admise à la retraite.

Aminata Malle Sanogo ministre justice droit homme

L’ex-ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mme Sanogo Aminata Mallé, vient d’être nommée Secrétaire générale du gouvernement. C’était à l’issue du Conseil des ministres de mercredi dernier. Elle remplace désormais Mme Diakité Fatoumata N’Diaye, admise à la retraite depuis le 1er janvier 2017.

Il est nécessaire de rappeler que la nouvelle Secrétaire générale du Gouvernement est un cadre chevronné. Née en 1957 à M’Pessoba, Mme Sanogo Aminata Mallé a décroché sa maîtrise en Sciences juridiques, option judiciaire, à l’Université de Dakar, actuelle Cheick Anta Diop, qu’elle avait intégré en 1976, devenant ainsi major de sa promotion. Munie de ce parchemin, elle rentre au bercail où elle est affectée à la Section du contentieux du Secrétariat général du gouvernement. A ce titre, elle a participé à la finalisation des accords Ipitrade-Somiex à Paris.

Toujours avide d’apprendre, Mme Sanogo Aminata Mallé intègre le Centre national de formation des magistrats d’où elle ressort avec son diplôme en 1983. Commence alors une riche carrière de magistrat qui aboutira en 2001 à une ouverture sur le monde extérieur, directement à la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).

Ainsi, Mme Sanogo fut-elle successivement juge d’instruction chargé des affaires des mineurs au tribunal de Première instance de Bamako (Tpi) de 1983 à 1985, substitut du procureur de la République, près de la même juridiction de 1985 à 1989, Juge d’instruction chargé du 2ème Cabinet du Tpi de Bamako de 1989 à 1991 et juge d’instruction du 1er Cabinet à la Cour spéciale de sûreté de l’Etat en 1991.

A partir de cette date, Mme Sanogo Aminata Mallé commence à porter le manteau de présidente. En effet, de 1992 à 1994, elle est nommée présidente de la Section détachée du Tpi de la Commune IV du district de Bamako, présidente du tribunal de Commerce de Bamako de 1994 à 2000, enfin présidente du Tpi de la Commune III du district de Bamako d’octobre 2000 à janvier 2001.

Magistrat de grade exceptionnel, Mme Sanogo Aminata Mallé intègre, en 2001, la Cour de justice de la Cedeao, créée en 1991, d’où elle prête serment en tant que membre de la Cour, le 30 janvier 2001 à Bamako. Son efficacité et sa rigueur dans le travail la propulsent à la tête de cette institution sous-régionale de janvier 2007 à février 2009.

Rentrée au Mali après un service bien rempli, Mme Sanogo Aminata Mallé est nommée, en août 2010, conseiller technique au Cabinet du Premier ministre, où elle a occupé le poste de chef de la Cellule gouvernance, et cela jusqu’à sa nomination à la tête du ministère de la Justice.      

A.B. HAÏDARA

 Source : Aujourd’hui-Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *