Second tour des législatives : LES RESULTATS PROVISOIRES DANS LES REGIONS

Les résultats provisoires du deuxième tour des élections législatives ont commencé à tomber dès hier. Pour le tour des régions, commençons par la circonscription de Kayes en 1ère Région. Ici, le regroupement

depouillement vote cartes electeurs legislative bamako urne

ADEMA /URD/PRVM/PDES/PARENA a confirmé son avance du 1er tour en réunissant 44 605 voix contre 30 019 voix pour la liste rivale du RPM et de FARE ANKA WULI. A Bafoulabé,  la victoire revient au RPM qui récolte 52,46% des suffrages, la liste concurrente, celle de l’ADEMA obtenant 47,54%. Sur les 92.618 électeurs recensés dans cette circonscription, 43.296 ont accompli leur devoir civique, soit un taux de participation de 46,75%.

Dans la circonscription électorale de Diéma, le face-à-face final opposait  l’alliance ADEMA-CNID au RPM. Selon les résultats provisoires, c’est la liste de l’alliance qui l’emporte avec 54,63% contre 45,37% pour le RPM. Ici, 87 060 électeurs étaient appelés aux urnes sur lesquels 34 198 ont voté. Le nombre de suffrages exprimés s’est établi à  31 861. Ce qui donne un taux de participation de 39,28%.

A Nioro du Sahel, circonscription voisine de Diéma, c’est la coalition RPM/MPR/ADP-MALIBA qui s’impose face à l’alliance ADEMA-PASJ-PARENA, avec 58,85% contre 41,15% pour la liste adverse. Dans cette circonscription, 93 857 électeurs sont inscrits. Un peu moins de la moitié de ces inscrits (45 286) s’est rendue aux urnes, soit 48,25% de taux de participation.

Dans la circonscription de Kita où 162.799 électeurs étaient appelés aux urnes, l’on a dénombré 72.514 votants. Le taux de participation est de 44,54%. Les 4 sièges de députés tombent dans l’escarcelle du RPM qui obtient 53,90% des voix contre 46,10% pour la liste ADEMA-PARENA.

Dans le cercle de Yélimané, les résultats provisoires donnent le duo ADEMA-URD gagnant pour avoir obtenu la confiance de 51,91% des électeurs avec un taux de participation remarquable de 57,54%. En effet, sur les 75.361 électeurs potentiels, 43.360 ont effectivement voté, mais 7778 bulletins ont été considérés comme nuls. La liste UM-RDA-RPM a recueilli 48,09% des suffrages.

A Kati (Région de Koulikoro), l’une des circonscriptions les convoitées avec ses 7 sièges à pourvoir, c’est la liste RPM-ADEMA-PASJ qui cartonne avec 58,52% des voix. La liste adverse URD-ASMA-CFP-CODEM-MPR doit se contenter de 41,48%. Sur les 387 626 électeurs potentiels que compte cette circonscription, seulement 98 818 ont accompli leur devoir civique. Le taux de participation est donc de 25,49% après l’annulation de 3472 bulletins.

Toujours dans la Région de Koulikoro, à Banamba, l’alliance CNID-URD l’emporte de justesse avec 51,02% devant la liste PARENA/RPC qui a obtenu 48,98%. Sur les 76.030 électeurs inscrits à Banamba, on a recensé 35.283 votants. Le taux de participation  s’élève à 46,41%. Dans le cercle de Koulikoro même, le RPM  sort victorieux de son duel avec l’alliance MPR-PARENA. Il recueille  12.210 voix contre  9919 voix pour la liste concurrente.

Dans la Région de Sikasso, le verdict des urnes dans la circonscription de Koutiala est  en faveur du regroupement Sadi-ADEMA-URD-MPR qui  récolte 53,13% des voix devant la liste adverse constituée par le RPM, la CODEM et l’UDD (46,87%).  Dans cette circonscription où 6 sièges sont à pourvoir, 253.418 sont inscrits sur lesquels 115.637 ont accompli leur devoir civique. Ce qui correspond à un taux de participation de 45,63%.

Toujours en 3è Région, à Kadiolo, les deux sièges de députés devraient revenir au PARENA qui ferraillait au deuxième tour avec une liste indépendante dénommée Kadiolo Nieta. Le parti du « bélier blanc » arrive en tête avec 52,19% contre 47,81% pour la liste adverse. Dans cette circonscription où 105 486 électeurs potentiels sont recensés, 39 552 ont pris le chemin des urnes. Le taux de participation y est donc de 37,50%.

Restons dans la Région de Sikasso pour mettre le cap sur Yanfolila. Dans ce cercle au cœur du Wassoulou, FARE ANKA Wuli se mesurait à un regroupement RPM-ADEMA. C’est ledit regroupement qui sort victorieux du duel en récoltant 52,52% des voix, FARE ANKA Wuli obtenant 47,48% des suffrages. Ici, 95 097 citoyens sont inscrits sur les listes électorales. 41,56% (39.523) d’entre eux ont effectivement voté.

Dans le cercle voisin de Yorosso, c’est le triomphe pour une autre liste commune ADEMA-RPM qui s’impose avec 57,86% des suffrages face à une coalition URD-UDD (42,14%). Avec 30.751 votants sur 87.461 inscrits, le taux de participation est là de 35,16%.

Dans le cercle de Bougouni, la liste CDS-URD-FARE  tient le haut du pavé en recueillant les voix de 39 880 électeurs sur 73 136 surfrages valablement exprimés. Elle devance celle du duo ADEMA-RPM qui a obtenu 33.256 voix. Quelques 196.228 électeurs sont inscrits dans la circonscription. Le taux de participation s’élève à 38,33%.

A Sikasso même, les résultats provisoires donnent un score extrêmement serré entre les deux coalitions protagonistes. L’alliance RPM-MPR-FARE obtient de justesse la majorité absolue avec 50,32%, devant le regroupement ADEMA-CODEM-MIRIA : 49,68%. Dans cette grosse circonscription où 7 sièges de députés sont à pourvoir, 349 819 électeurs étaient convoqués aux urnes. Ils ont été 114 921 à se mobiliser.

De la Région de Sikasso, progressons vers le Nord avec un arrêt dans la Région de Ségou où toutes les attentions étaient focalisées sur la circonscription englobant la capitale régionale. Là, la bataille homérique qui était annoncée a tourné à l’avantage de la coalition RPM-MIRIA-FARE qui l’emporte avec 57,61%. La liste concurrente constituée d’une alliance ADEMA-CNID-RpDM n’a pu combler son retard du 1er tour et se contente de 42,39%.

Dans la même Région de Ségou, l’ASMA crée la surprise à Macina en coiffant l’ADEMA au poteau avec 54,04 % des voix.

C’est par un score extrêmement serré également que la liste ADP-RPDM l’emporte dans la circonscription de Niono en obtenant  50,11% des voix. En face, l’alliance RPM-UMRDA-SADI s’adjuge 49,89%. A Niono, on compte 170.442 potentiels dont 52,38% se sont rendus aux urnes, soit un taux de participation de 52,38%.

A Bla, autre circonscription de la Région de Ségou, la liste RPM-FARE ANKA-WULI  est aux commandes après avoir réuni 57,61% des suffrages. Elle a devancé celle  constituée par le MPR, l’URD et l’ADEMA  (42,38%). Pour un électorat de 122 738 inscrits, l’on  a compté ici 59 087 votants. Le taux de participation est donc de 48,14 %.

Dans le cercle de Tominian, les résultats provisoires donnent une très courte victoire au trio RPM-MIRIA-FARE  qui s’impose avec 50,81%, devançant de peu la liste adverse de l’URD et du MPR (49,19%). Le taux de participation y est de 44,19% étant donné que ce sont 37.262 des 82.953 inscrits qui se sont déplacés aux urnes.

Après la Région de Ségou, direction Mopti, plus précisément dans le cercle de Koro. Dans cette circonscription, c’est l’alliance ADEMA-CODEM-RPM qui dicte sa loi en  obtenant la confiance de 52,48% des électeurs et devance ainsi la liste PDES-URD-UMRDA (47,52%).  Sur 154 782 électeurs, 76 248 ont jugé utile d’aller voter.  Dans le cercle de Mopti même, la coalition RPM-APR-ADEMA-PASJ mène la danse avec 51,31%. Elle devance la liste du groupement URD-MPR-CODEM qui a réuni 48,69% des voix. Ici, le taux de participation est de 35,14%.

A Tombouctou où l’ADEMA et le RPM jouaient le face-à-face final, le candidats des Rouges et Blancs l’emporte avec 51,51%. Son adversaire du jour recueille 48,49%. Le taux de participation est de 47,05% dans cette circonscription qui compte 64 060 électeurs inscrits. Dans la même Région de Tombouctou, ce sont les indépendants qui obtiennent une très courte victoire à Goundam face à l’alliance ADEMA-RPM. Ils recueillent 50,19% contre 49,81% pour leurs adversaires. Ici, on enregistre l’un des taux de participation les plus élevés : 66,07%.

A Gao, c’est  la liste ADEMA-ASMA qui sort vainqueur du duel  face au RPM. Le parti de l’abeille dont la liste est conduite par le député sortant Assarid Ag Imbarcaouane s’impose au terme d’une campagne électorale tendue et d’un scrutin dont l’issue paraissait très indécise. La Liste ADEMA-ASMA l’emporte avec 55,90% pour 44,10% au RPM.  Ici le taux de participation atteint 55,29% puis que 58.789 des 106.334 électeurs inscrits ont voté.

Rappelons que les résultats provisoires doivent être proclamés par le ministère de l’Administration territoriale qui les transmet ensuite à la Cour constitutionnelle, la seule instance habilitée à proclamer les résultats définitifs.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *