Sale temps pour Moussa Mara: Chut, le parti Yelema se meurt !

Comme nous vous  annoncions  dans une de nos précédentes parutions, la dégringolade se poursuit dans les entrailles du parti Yelema de l’ancien Premier Ministre Moussa Mara. Irrésistiblement, ce parti se vide de ses cadres. Après la désertion de neuf Hauts Responsables de son Bureau politique national suivie par celle de la section de Diré, une vingtaine de ses Chefs de cellule et Conseillers du Cercle de Koro, dans la Région de Mopti, vient de plier  bagages.

 

Sale temps pour l’ex-allié du sexagénaire Cheick Modibo Diarra lors de la dernière élection présidentielle. À l’allure où vont actuellement les choses, l’ancien Premier Ministre, Moussa Mara, risque de se trouver seul et unique animateur de son parti qui, pourtant, suscitait plein d’espoir au sein de la jeune Génération d’acteurs politiques de notre pays.

Dans leur déclaration de démission collective parvenue à notre Rédaction, les vingt démissionnaires, dont le Président de la Cellule localedu Cercle de Koro,Youssouf Aya, annonce leurs motifs qui sont entre autres: «-La déclaration unilatérale à l’élection présidentielle de 2018 en contradiction avec les textes du parti ;

-La prise de décision unilatérale de désistement au profit de Cheick Modibo Diarra ;

-Le mépris du Président vis-à-vis des Responsables et militants de la base».

C’est en constatant ces différentes démarches de notre ancien voyageur de Kidal que ces mandataires des Cellules locales et Conseillers communaux ont quitté le marigot politique de l’ex-PM de notre Boua national.

Même si les démissionnaires n’ont pas précisé dans leur note d’abandon leur destination, nos investigations (qui ne sont, pour le moment, ni confirmées ni infirmées) nous laissent croire que l’eau du canari du parti du Ministre Housseini Amion Guindo serait la prochaine à boire par nos chers nomades …

Nous y reviendrons !

Seydou Konaté

LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *