Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

RPM : Les tisserands à l’école des grands courants politique qui fondent la démocratie contemporaine

Les cadres des différentes instances du parti, Rassemblement pour le Mali, sont les participants à un atelier de renforcement des capacités, initié par le bureau exécutif avec l’appui de la Fondation Jean Jaurès. La rencontre de deux jours (10 et 11 janvier) se déroule dans les locaux du Conseil national du patronat du Mali (CNPM). 

bocary-treta-president-rpm-maitre-baber-gano-mahamadou-camara-reunion-conference

– Les 22 et 23 octobre 2016, le parti, Rassemblement pour le Mali (RPM) a tenu les assises de son 4è congrès ordinaire ; une rencontre qui a conduit au renouvellement de toutes les instances du parti.

A l’issue du congrès, les militantes et militants du parti ont placé leur confiance sur le Dr Bocari Téréta, en le portant à la tête du parti en qualité de président. Dès sa prise de fonction, le nouveau président du parti des Tisserands, a annoncé les couleurs ; Aussi, a-t-il mis la formation (politique) des cadres du parti au cœur de ses priorités. C’est dans ce cadre que se situe l’organisation d’un atelier de renforcement des capacités des cadres du parti ; une rencontre qui a débuté, mardi 10 janvier 2017 dans les locaux du Conseil national du patronat du Mali.

Députés, ministres, anciens ministres, élus communaux du RPM, ont massivement répondu à cet atelier qui entend former les responsables à la maîtrise des grands courants politiques  qui fondent la démocratie contemporaine et à contribuer à une meilleure compréhension de l’Internationale Socialiste dont se réclame le RPM.

L’atelier a débuté par l’exposé de Gerard Fouks, le représentant de la Fondation Jean Jaurès pour l’Asie. Il a rappelé les valeurs qui fondent l’International Socialiste, un courant politique qui lutte contre les inégalités et pour la formation d’un monde sans exclus.

Prenant ensuite la parole, le président du RPM, Dr Bocari Téréta a salué les militants et militantes pour la confiance placée en lui en le portant à la tête du parti, lors du dernier congrès ordinaire. Le nouveau président s’est réjoui de la présence, à leurs cotés, de la Fondation Jean Jaurès, et salué son appui de qualité. Bocari Téréta a aussi salué les militants pour le grand intérêt pour cet atelier, qui, dira-t-il, marque le point de départ d’un riche programme de formation prévu par le parti, pour renforcer les capacités de ses cadres et de ses militants. «Le souhait est qu’a la fin de cet atelier, nous sortions armés de tous les outils nous permettant de mieux défendre les bases de notre parti», a-t-il déclaré.

Plusieurs thèmes ont été présentés durant les deux jours : «Historique des pensées politiques du Socialisme », « les grands courants de la pensée contemporaine », « la République et l’Etat de droit ».

«L’International Socialiste», «les bases et orientations économiques du projet de société du RPM », figurent parmi les thèmes phares débattus au cours de cette session.

Il faut souligner que la formation des responsables politiques et des militants à la base est un souci permanent au RPM, qui vient de se doter d’un centre (le Centre Kadari Bamba) dédié à cette vocation.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *