Risques professionnels dans les BTP : Des mesures de prévention comme enjeu majeur!

Du 9 au 11 juin 2015 s’est tenu au Grand Hôtel de Bamako un colloque sous régional sur la prévention des risques professionnels  dans les constructions des bâtiments, des ponts et chaussées sous l’égide du Ministère de la Solidarité des Actions Humanitaires et de la Reconstruction du Nord.

Organisé par le Centre Africain de Prévention des Risques Professionnels (CAPRP) avec l’appui de l’Institut National de prévoyance Sociale (INPS), le colloque a regroupé, autour du directeur du CAPRP, monsieur Zackaria Mady Touré, les inspecteurs et contrôleurs des services de prévention des Caisses de Sécurité Sociale, les médecins du travail, les ingénieurs et techniciens supérieurs du génie civil, les contremaîtres des bâtiments et travaux publics.

Pendant trois jours, les participants se sont penchés sur plusieurs thématiques ayant trait à la prévention des risques professionnels dans les constructions des bâtiments, notamment sur les dispositions législatives et règlementaires, les principales risques professionnels, leurs préventions, le management des risques dans les BTP, les techniques de prévention dans les BTP, entre autres.

Il s’agissait d’informer, de  sensibiliser et de former  les personnels des Caisses de sécurité sociale, de l’industrie du bâtiment et des travaux publics sur les accidents de chantiers et leurs conséquences. Aussi, les former, sur les techniques de prévention et les moyens de protection des travailleurs et du public.  Enfin sensibiliser les participants au colloque, sur le respect des normes de construction dans le bâtiment et les travaux publics en conformité avec les cahiers de charges établis. Le colloque a mis l’accent sur la nécessité de la formation des formateurs en santé et sécurité dans les travaux des bâtiments, des ponts et chaussées pour que l’Afrique se développe en toute sécurité au travail.

A noter que, après plus d’un demi-siècle d’indépendance l’Afrique est de nos jours résolument attachée à la modernisation de ses infrastructures de développement, plus particulièrement à la réalisation des immeubles à grande hauteur, des ponts et chaussées. Et les travaux de construction se classent  parmi les plus dangereux en matière de fréquence et de gravité des accidents. En effet les chutes de hauteur restent aujourd’hui l’une des premières causes d’accidents du travail, notamment dans les BTP ou elles sont la première cause d’accidents graves et mortels. Ce risque représente un enjeu de sécurité, majeur au regard de la vie des personnes et de la performance des entreprises.

D. KOURIBA

 Source: Tjikan
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.