Retour du président Keita au pays : Le respect de la parole donnée !

Alors que les mauvaises langues pensaient qu’il fuit son pays, le désormais ex-Président de la République IBK est de retour à Bamako, le mercredi 21 nuit de Abu Dhabi où il s’était rendu pour des soins médicaux.

Contraint à la démission le 18 août dernier, et placé en résidence surveillée par la junte militaire sous le CNSP, le Président Ibrahim Boubacar Kéita a été évacué le 5 septembre 2020 aux Emirats Arabes Unis, après un séjour dans une clinique privée à Bamako, à la suite d’un accident vasculaire cérébral léger.

Cette évacuation a été à  la demande des autorités maliennes et après concertation avec la CEDEAO et l’Union Africaine (UA), pour son contrôle médical. La junte militaire, alors au pouvoir, avait donné son accord à condition que l’ex-président soit à même d’être déplacé.

L’ancien Président IBK a passé presque sept semaines à Abu Dhabi où il a suivi des soins intenses qui lui ont permis de retrouver sa santé.

L’ex-Chef de l’Etat n’est pas un fuyard comme l’ont pensé certains de ses détracteurs qui, en fait, soutenaient bec et ongles  que cette sortie du pays lui sera une aubaine pour se soustraire de toute poursuite judicaire.

Homme de parole, le Président Kéita est rentré au bercail le mercredi dernier. C’était en compagnie de son épouse Mme Kéita Aminata Maïga, sous les ovations de ses partisans. Il vit requinqué chez lui à Sébénicoro.

Cyril Adohoun

 Source: L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *