RESEAU ESSONNE MALI : Un nouveau programme de plus d’un milliard de F CFA

Le président du Haut conseil des collectivités (HCC), Mamadou Satigui Diakité, a présidé, le dimanche dernier au siège de l’institution, la cérémonie de signature du protocole de coopération décentralisée 2019-2021 entre le Conseil départemental de l’Essonne et les conseils de cercles de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel portant sur une enveloppe de 2 millions d’euros, soit plus d’un milliard de F CFA.

 

 Dans le cadre de la coopération décentralisée, une forte délégation du Conseil départemental de l’Essonne séjourne au Mali du 30 novembre au 7 décembre 2019. Cette délégation française est conduite par François Durovray, président du Conseil départemental de l’Essonne, et Mme Aurélie Gros, vice-présidente en charge de la culture, du tourisme et de l’action extérieure.

Soutenu par le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, le nouveau programme de coopération 2019-2021 du Réseau Essonne-Mali, dont le protocole de coopération a été signé d’une part par la délégation française et d’autre part par les présidents des conseils de cercles de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel, ambitionne de renforcer l’action des collectivités territoriales de l’Essonne et des conseils de cercles de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel, en matière d’inclusion économique et sociale des femmes et des jeunes.

En effet, il s’agira à travers ce programme de contribuer au développement rural et à l’autonomisation économique des femmes et des jeunes, notamment à la lutte contre l’insécurité alimentaire et à l’adaptation au changement climatique ; à l’ancrage territorial des populations, et notamment à la fixation des jeunes ruraux ; à la prévention des conflits et à la promotion de la cohésion sociale, en France et au Mali.

L’objectif recherché est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des populations vivant dans ces localités.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *