REPORT DE LA MARCHE DE LA CFR : L’HONORABLE MAHAMADOU DIARISSO A FINALEMENT EU RAISON

Ala veille de la marche en question, l’élu de Nara, l’honorable Mahamadou Diarisso s’exprimait dans nos colonnes. Ses inquiétudes ont finalement été prises en compte suite à l’annulation de ce qu’il qualifiait « d’envenimer la situation ».

 

Après une sortie méga au palais des sports, les troupes de la majorité étaient prêtes à investir la rue. La Convergence des Forces Patriotiques (CFR) avait mis le paquet pour occuper la place de l’indépendance. Sauf qu’à la veille du grand saut, des rumeurs de report ont envahi la cité. Tout sera confirmé dans la soirée du vendredi dernier, par communiqué officiel d’une annulation de la démonstration de force en gestation.

Un arrêt de dernière minute que salue l’ancien maire de Fallou, Mahamadou Diarisso. Ce dernier désormais député de Nara n’a pas mâché ses mots lors de notre dernière parution. L’honorable Diarisso invitait chacun à privilégier les négociations et c’est ce qui a été pris en compte par la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) et la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). C’est bien à cause de la Communauté Internationale que la CFR n’est plus partie battre le pavé. Le motif avancé était de laisser une chance au dialogue qui semble être le remède à la Crise Institutionnelle du moment.

Pour l’élu de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba), l’approche de la Convergence des Forces Patriotiques (CFR) qui se veut démonstrative, est à ses yeux, « une éventualité d’enveniment de la situation ». La discussion et le dialogue doivent prévaloir afin de sortir de l’actuelle crise. Le parlementaire de la troisième force lors de la présidentielle 2018 a rappelé que le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a de la matière au niveau de certaines revendications. Sauf qu’il invitera à ne pas déplacer le problème vu que le Mali est à la croisée des chemins. Il reste donc (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 30 JUIN 2020

BAMOISA

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *