Rentrée parlementaire : Soumaïla Cissé parle de l’élection d’Issaka Sidibé

Le président du groupe parlementaire de l’Union pour la République et la démocratie (URD, opposition), Soumaïla Cissé, revient sur la rentrée parlementaire, le mercredi 22 janvier 2014 marquée à l’Assemblée nationale par l’élection d’Issaka Sidibé dit Isaac en qualité de président du Parlement. Le patron de l’URD explique que les 20 bulletins nuls sont de son parti, le PRVM et le Parena.

 

soumaila cissé

 

Les parlementaires s’étaient retrouvés le mercredi dernier pour la rentrée solennelle de la législature 2013-2018. Une occasion mise à profit qui pour élire l’honorable, Issaka Sidibé au perchoir. Le groupe parlementaire de l’URD, piloté par l’élu de Niafunké, Soumaïla Cissé, revient sur cette journée.

 

 

 

« Nous avons tous porté nos beaux habits comme au premier jour d’une rentrée des classes. Bardés de nos écharpes tricolores et de nos pins de députés, nous nous découvrons les uns les autres dans une atmosphère que je peux qualifier de bon enfant. Les anciens, familiers des lieux se reconnaissent facilement et font volontiers les guides. Les nouveaux, les plus nombreux, un peu perdus savourent dans l’humilité le plaisir de se retrouver dans le temple de la démocratie malienne tout en étant quelque peu anxieux face aux défis qu’ils doivent relever dans le cadre du travail législatif ».

 

 

 

Le vote « blanc »

« Les députés URD se retrouvent vers 9 h avec ceux du Parena et du PRVM-Faso-ko pour discuter de la conduite à tenir dans le cadre d’une opposition républicaine. Nous décidons de respecter le fait majoritaire, de ne pas présenter de candidat à l’élection du président de l’Assemblée nationale et de voter ‘blanc’. Nous sommes 20 et à l’issue de l’élection, le décompte a donné exactement 20 bulletins ‘blanc’. La discipline de vote a été totale. L’élu de Koulikoro, Issaka Sidibé, a obtenu 115 voix et Oumar Mariko a recueilli 11 voix. J’ai pris la parole pour féliciter le président élu au nom de notre groupe et lui souhaiter plein succès dans sa mission. Nous désignons par la suite les députés Mody Ndiaye (Barouéli) et Moussa Cissé (Kayes) pour nous représenter au sein de la commission de relecture du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Ce document définira pendant 5 ans les règles du vivre-ensemble des députés au sein de l’Assemblée nationale ».

 

Rassemblé par Ousmane Daou

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *