Renforcement des capacités de l’Etat dans la mobilisation des ressources financières : Les PACT IV et V-I sont désormais lancés

Le 14 mai 2018, à Azalaï Hôtel Salam, le représentant du ministre de l’Administration Territoriale, en compagnie du DG de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT), des PTF représentés par la République Fédérale d’Allemagne,  a présidé l’atelier  de lancement et de démarrage des programmes PACT IV et V-I. On notait la présence de la  représentante du maire de la CIII, des gouverneurs et conseillers régionaux.

Les Programmes d’Appui aux Collectivités Territoriales (PACT), sont mis en œuvre par l’ANICT en sa qualité de promoteur et financés par la coopération financière allemande à travers la KFW. L’objectif global de ces programmes est de renforcer la capacité de l’Etat dans la mobilisation des ressources financières, le développement économique régional et la fourniture des services publics de base par les Collectivités Territoriales (CT), en tenant compte des principes de bonne gouvernance.

Le PACT IV contribuera au financement des infrastructures économiques structurantes au profit des villes moyennement sélectionnées (volet I) et appuiera de manière ciblée les CT particulièrement affectées par la crise en finançant les infrastructures identifiées lors des « débats communaux » (volet II). L’objectif du programme est de promouvoir la mise à disposition pérenne d’infrastructures socio-économiques et administratives par les CT sélectionnées pour qu’elles puissent assurer leur responsabilité pour la promotion du développement économique régional et pour l’amélioration des conditions de vie dans un contexte post-conflit.

Le PACT V-I vise à soutenir le processus de décentralisation au Mali par la préservation des marges de manœuvre financières des CT pour assurer leur offre de services sociaux de base aux citoyens ; le maintien et le renforcement du fonctionnement et du mécanise de transfert national du Fonds National d’Appui aux Collectivités Territoriales (FNACT), l’appui  aux mécanismes de contrôle nationaux et aux divers  acteurs du système FNACT en les associant aux missions de contrôle faites par un consultant indépendant. Ce qui consiste en un financement substantiel des Droits  de Tirage (DT) du guichet Dotation aux investisseurs (DIN) du FNACT en 2018 et 2019 conformément au Manuel de procédures  du FBACT.

Le DG de l’ANICT  a indiqué que  le lancement du PACT IV et V-I s’inscrit dans le prolongement des deux précédentes phases. Notamment les PACT I, II, et III, signés le 12 mars 2002 pour un montant de 5.112.918 euros, soit 3.353.854.352 FCFA, avec la réalisation de 583 projets sous maîtrise des collectivités territoriales, et l’autre d’un montant de 7.215.527.000 FCFA. Le PACT III a été signé le 04 janvier  2011  pour un montant de  15.000.000 euros avec une réalisation de 1727 projets. M. Modibo Cissé est convaincu que les PACT IV et V-I contribueront à l’optimisation des efforts du gouvernement et de son partenaire allemand KFW qui est constamment aux côtés de l’ANICT dans l’accompagnement du processus de décentralisation. Le représentant du ministre de l’Administration territoriale, après avoir remercié le gouvernement allemand, a indiqué que les projets initiés permettent la réalisation d’infrastructures, notamment la fourniture de services sociaux de base aux collectivités territoriales. Il a surtout exhorté l’ensemble des acteurs qui concourent à la mise en œuvre de la politique de décentralisation au Mali, à une meilleure utilisation de l’aide publique au développement en associant les populations à l’identification, la validation et la mise en œuvre des projets et programmes dans les secteurs prioritaires de l’Etat.

Gaoussou M Traoré

 

Source: lechallenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *