Rendez- vous avec Koulouba : Une actualité bien fournie

Ce 9ème numéro de l’actualité de la présidence de la République qui s’est déroulé ce mardi 04 septembre 2016 était très fourni. Il fait le compte-rendu des 3 ans du président à Koulouba, des festivités du 22 septembre 2016, de l’assemblée générale des Nations-Unies et surtout la concrétisation d’une promesse du président IBK concernant les pupilles de la République.

racine seydou thiam presidence conference presse

M. Racine Thiam, Directeur de la Communication du président de la République a, dans sa déclaration liminaire, abordé l’ensemble de ces grandes préoccupations de l’heure avec d’autres commentaires qui sont intervenus à la suite de la partie questions – réponses.

Dans sa déclaration liminaire, le Directeur de la communication de la présidence a d’abord abordé la question du 3ème anniversaire de l’avènement du président à Koulouba. Pour M. Thiam, il est clair que la situation globale de notre pays s’améliore au fil des années. Pour lui, cette question a été très largement débattue par le président lui-même au cours des deux versions de l’échange qu’il a bien voulu accorder à la presse en bambara et en français. A travers ces espaces, les Maliens ont largement compris tout l’engagement du président de la République à apporter les réponses appropriées aux préoccupations de ses compatriotes. En effet, reconnait-il, les temps sont durs mais d’importants efforts sont en cours pour que la situation continue de s’améliorer, car le pays vient de loin.

L’autre aspect fondamental abordé est la question des pupilles de la République. Cette promesse que le président avait fait au peuple, pour que le pays s’engage à prendre les fils de ceux de nos compatriotes civils ou militaires morts pour le pays en mission. Cette disposition qui était attendue par les populations est désormais une réalité et une loi de la République qui fait que l’ensemble des héritiers de ceux qui sont morts pour le Mali soient pris en charge par l’Etat jusqu’à leur maturité. Cette disposition était une promesse du président, elle soulage les concitoyens et rassure les autres qui prennent tous les jours des risques pour le Mali.

L’intervention du président de la République à la tribune des Nations-Unies était aussi un événement crucial de ce mois. Cette intervention et la participation au panel pour le Mali ont permis au président d’informer et de sensibiliser davantage à la cause du Mali. Ainsi, le communiqué publié a permis de comprendre que le message du président est passé. C’est pourquoi, à travers le communiqué, les Nations-Unies apportent tout leur soutien au gouvernement de la République du Mali pour une application effective de l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger.

M. Thiam a évoqué la question des concertations que le président a engagées avec l’ensemble des forces vives pour débattre des grandes préoccupations de la nation. Cette démarche qualifiée d’ouverture et de volonté d’associer est pour M. Thiam une réponse apportée par le président IBK aux nombreuses sollicitations de certains de nos compatriotes surtout ceux de l’opposition qui demandent à ce que leurs idées soient prises en compte par le pouvoir.

Le dernier point abordé par M. Thiam fut la récente visite du président IBK à Paris, où avec son homologue français, ils ont abordé les grandes préoccupations de l’heure. A l’issue de cette rencontre, l’Elysée a publié un communiqué dans lequel il salue les avancées dans le processus tout en encourageant les parties à persévérer dans les efforts. Il apporte très clairement son soutien au gouvernement malien pour le retour effectif de l’armée et de l’administration à Kidal.

Dans les questions-réponses, c’est surtout la polémique avec l’ambassadeur américain concernant l’injonction faite au gouvernement malien de prendre ses distances avec le GATIA. Pour M. Thiam, le gouvernement américain est un allié de taille du Mali, l’ambassadeur a exprimé une volonté qui n’est en rien contraire aux pratiques du gouvernement malien déterminé à faire aboutir le processus de paix en y jouant toute sa partition.

Youba KONATE

Source: Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct