Rencontre FSD-ARP : Le Dialogue politique inclusif au cœur des échanges

Le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) de Soumaila Cissé, a reçu, le mercredi 28 août 2018, au cabinet du Chef de file de l’opposition, la coalition Action républicaine pour le progrès (ARP) de Tiéman Hubert Coulibaly. Les échanges, selon les présidents des deux groupements, ont porté sur la situation au Mali et les relations entre les  deux regroupements.

 

La coalition de soutien à IBK,  dirigée par l’ancien ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiéma Hubert Coulibaly, a eu une discussion franche avec le FSD de Soumaila Cissé le mercredi dernier. Dans une déclaration faite au sortir de la salle, le président de l’ARP, Tiéma Hubert Coulibaly affirme avoir eu  une discussion très franche et riche ses frères du FSD. Selon lui, les échanges ont porté essentiellement sur l’avenir du  Mali. « Il s’agit d’échanges sur un processus qui amènera tous les fils et filles du Mali à se parler au sein d’un dispositif de dialogue inclusif, sincère et républicain », a-t-on lu sur la page Facebook de l’ARP. Ces démarches, selon lui, leur permettront de  mettre les préoccupations majeures liées à la vie de la démocratie malienne.

A en croire Tiéman Hubert Coulibaly, la rencontre du mercredi  est une opportunité offerte à son groupement d’approfondir ses  relations avec le FSD. « Nous avons décidé de nous retrouver très prochainement pour approfondir nos échanges », a-t-il laissé entendre.

Du côté du Front pour la sauvegarde de la démocratie, FSD, nous avons joint Nouhoum Togo, responsable à la communication du chef de file de l’opposition. Selon lui,  les deux camps ont longuement échangé sur le Dialogue politique inclusif. « Dans le cadre de ce dialogue, pour nous, il faut donner la priorité au peuple malien. Le peuple doit être en avant. C’est donc à lui de proposer ce qu’il veut pour son bonheur. L’arrangement de ne peut pas passer. Nous avons insisté à ce que la préoccupation du peuple malien soit prise en compte », laisse entendre Nouhoum Togo qui affirme que le FSD et l’ARP ont les mêmes points de vue sur beaucoup de points sur le Dialogue politique inclusif.

Boureima Guindo

Source : Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *