Rencontre entre Soumaila Cissé et Soumeylou Boubèye Maiga: Une alliance est-elle possible entre ces deux hommes ?

La nouvelle qui a défrayé l’actualité politique au Mali la semaine dernière est sans nul doute la rencontre entre l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, par ailleurs Président de l’ASMA- CFP et le chef de file de l’Opposition et Président de l’URD, Soumaila Cissé. Cette rencontre a donné lieu à toutes sortes de supputations, d’interprétations et de réactions des plus logiques aux plus farfelues. Pourrait-on deviner déjà une alliance entre ces deux hommes que tout oppose ? Soumeylou Boubèye Maiga a-t-il quitté la Majorité pour l’Opposition ou bien c’est Soumaila Cissé qui a fait le sens contraire ? Savez-vous que tous les deux ambitionnent d’être à Koulouba en 2023 ?


S’il y a une leçon à retenir en politique, c’est qu’il n y a pas d’ennemis et qu’il peut y avoir des adversaires selon les intérêts et les circonstances. Sinon, qui pouvait imaginer que Soumaila Cissé allait dérouler le tapis rouge à son bourreau de la présidentielle dernière qu’est Soumeylou Boubèye Maiga. Ce dernier, après avoir accompli sa part de contrat en faisant élire IBK dans une clameur assourdissante de contestations, semble être aujourd’hui en froid avec lui. SBM n’arrive toujours pas à digérer son éviction de la Primature. Pour rappel, il a été remercié quelques petits mois seulement après la réélection à la Présidence de la République, de la plus mauvaise des manières depuis l’avènement de la démocratie au Mali, d’IBK. Et cela, sur fonds de protestation de la société civile et même de la motion de censure de sa propre majorité.
En quête de nouvelle santé politique pour se renforcer davantage en vue de la Présidentielle de 2023, banni par les deux grands partis de la Majorité que sont l’ADEMA et le RPM, SBM a jugé opportun de se rapprocher de sa victime Soumaila Cissé dans l’ultime but de cheminer avec lui.
Une Alliance entre les deux hommes ?
Cela pourrait paraitre difficile compte tenu des antécédents politiques entre les deux hommes. Lesquels antécédents remontent d’ailleurs depuis 2002, où Soumaila Cissé, investi candidat de l’ADEMA, n’aurait pas eu le soutien ferme et entier de Soumeylou Boubèye Maiga, tous deux pourtant membres du Comité Exécutif de l’ADEMA. A cela s’ajoute, la véritable traversée du désert que SBM a fait subir à Soumaila Cissé et à « ses Gens » avant, pendant et après l’élection présidentielle de 2018. Ensuite, ce que l’on ne dit pas c’est l’ambition de deux leaders politiques qui prétendent tous au même poste, à savoir la Présidence de la République. Et comme en 2002, lors des primaires au sein de l’ADEMA, personne n’a cédé pour l’autre au sein de leur formation politique commune. Ce n’est pas aujourd’hui qu’ils renonceraient à cette légitime ambition, sachant bien que chacun croit en ses chances. Une alliance dans ces conditions volerait en éclats à la première opportunité qui s’offrirait à l’un ou l’autre. Et enfin, Soumaila Cissé pour ne pas perdre ses alliés de taille comme les leaders religieux, qui vouent à SBM une haine viscérale, jouerait à la prudence, pour ne pas dire rejetterait toute alliance avec SBM.
S’allier au chef de file de l’Opposition alors qu’il n’a pas quitté la Majorité ?
L’ancien Premier ministre a dit Urbi et Orbi lors d’un atelier organisé par son parti sur les TDR, qu’il est de la Majorité et qu’il entend défendre toutes initiatives du Président de la République. Alors qu’est ce qui le pousserait dans les bras de celui qui a affirmé haut et fort qu’il est de l’Opposition, à savoir Soumaila Cissé ? Il y a comme un marché de dupes entre les deux hommes. Ou une stratégie savamment orchestrée par Boubèye pour faire mal à IBK et sa Majorité qui le vouent aux gémonies. En tous les cas de figure, cette alliance, si elle venait à voir le jour, mourrait de sa belle mort quelques instants après sa naissance tant ce qui sépare ces deux leaders est plus profond que ce qui pourrait les lier.
En définitive, leur rencontre ressemblerait à toute autre rencontre des partis politiques pour échanger sur l’actualité et se donner des informations, ni plus ni moins.
Source: Infosept

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *