Rencontre du Ministre Bathily avec les responsables des domaines : La gravité de la situation actuelle du foncier passé au peigne fin !

Le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières, Me Mohamed Ali Bathily a rencontré ce jeudi 4 juin 2015, les directeurs régionaux, les chefs de bureaux et les chefs de bureaux spécialisés des domaines et du cadastre pour attirer leur attention sur la gravité actuelle de l question du foncier au Mali.

Mohamed Ali Bathily ministre domaine etat affaires fonciere

Ils étaient nombreux ce jeudi 4 juin 2015, ces Directeurs Régionaux, Chefs de Bureaux et bureaux spécialisés des Domaines et du Cadastre à répondre à la convocation de leur Ministre de Tutelle, Mohamed Ali Bathily à l’espace culturel du Centre International de Conférence de Bamako. L’objectif était unique : attirer leur attention sur la situation explosive actuelle du foncier au Mali.

La rencontre a débuté par l’exposé  du Ministre de tutelle dans un style à la fois véridique et humoristique. Il dira qu’il tenait à rencontrer ces responsables depuis très longtemps. C’est-à-dire depuis la veille de sa nomination. Mais que c’est face à la ténacité des multiples dossiers qu’il a eu à faire face depuis son arrivée à la tête de ce département que cela n’a pu être possible.

Le Ministre a aussi présenté son staff de travail. Une présentation qui avait une signification particulière. Car il s’agit d’une équipe mixte et pluridisciplinaire. Composée de juristes chevronnés, de militaires rompus à la tâche, de communicateurs doués… Pour lui, on ne saurait bien mener cette mission de sécurisation du foncier sans les juristes. C’est pourquoi, il s’est dit surpris de ne trouver aucun juriste à son arrivée à la tête des Domaines et du Cadastre.

Pour expliquer la gravité de la situation sur le foncier, le Ministre Bathily  est revenu sur l’histoire de la concession de Magnambougou abritée depuis 1978 mais qui a fait l’objet d’un titre foncier par la Mairie du District de Bamako à titre de régularisation au profit d’une autre personne. « Régularisation oui, mais pourquoi au profit d’une autre personne qui n’y a jamais abrité ? » S’interroge le Ministre d’un ton ferme, avant de dénoncer cet acte ignoble de la Mairie ainsi que le réseau mafieux qui se cache derrière, avec la complicité de certains agents corrompus des Domaines.

Me Bathily au cours de cette rencontre, a dénoncé la grande contestation des titres fonciers par les populations à cause de la grande magouille entretenue jalousement par certains agents corrompus des domaines. Il dira qu’il reçoit plus de 30 lettres de contestations liées aux titres fonciers par jour. Avant de mettre en garde les agents fautifs qui seront dorénavant exposés à des sanctions allant jusqu’à la suspension pure et simple des fonctions publiques.

Pour bien brosser la situation, Me Bathily a donné des exemples précis des situations foncières qui dépassent l’entendement. Notamment le litige foncier de Diago .C’est le cas d’un titre foncier d’une agence immobilière sur un espace réservé au cimetière, au dispensaire du village et autres ouvrages d’intérêt public. No comment.

Il a aussi évoqué l’exemple de Koulouba. Où une partie du jardin du palais de Koulouba a été vendue à des particuliers, dont certains seraient même arrivés à filmer l’intérieur de la présidence depuis l’extérieur avant d’être arrêtés par les gardes.

Après son intervention, le Ministre a donné la parole aux Directeurs régionaux des Domaines qui ont tous évoqué un à un, leurs problèmes particuliers. Qui sont presque tous similaires. Il s’agit entre autres, des contestations de TF de particuliers sur des espaces vitaux, des espaces verts comme à Kayes, les attributions illicites de terres, des conflits de compétence avec les Maires, préfets, Sous-préfets ou gouverneurs qui interviennent eux aussi en distribuant illégalement des terres. Comme à Sikasso, dont le Directeur a montré toute sa limite face à la situation. Il y a aussi le manque de personnel comme à Tombouctou. A tous ces problèmes, le Ministre a promis des solutions en passant dans les prochains jours dans les régions. Avant d’adresser ses remerciements à ces premiers responsables du domaine du foncier pour leur déplacement.

Modibo Dolo

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.