Relations entre les institutions de la République : Le ministère du Travail et de la fonction publique actualise les recommandations de l’étude

Passer en revue les recommandations en prenant en compte les nouveaux enjeux et élaborer un plan de mise en œuvre des recommandations actualisées en vue de bâtir un partenariat dynamique entre les Institutions de la République et de les rendre plus solidaires et plus ouvertes les unes aux autres, tel était l’objectif d’un atelier organisé le mercredi 30 septembre 2015 au Commissariat au Développement Institutionnel.

Diarra Raky Talla ministre fonction publique reforme etat chargee relations institution biographie cv curriculum vitaeLa cérémonie d’ouverture de cet atelier était présidée par le Secrétaire Général du Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Yaya Gologo, en présence de son Chef de Cabinet, Ibrahim Hamadoun Maiga.

Y ont pris part également des membres du Cabinet et du Secrétariat Général du Ministère du Travail et de la Fonction Publique, des Secrétaires Généraux des Instituitions, ceux des Institutions de la Républiques et un représentant du Secrétariat Général du Gouvernement.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire Général du Ministre du Travail  et de la Fonction Publique a, d’abord, déclaré  que c’est la Constitution du 25 février 1992 qui a consacré des Institutions en vue d’assurer l’équilibre de l’Etat et de la paix.

Après une décennie  de pratique, il était apparu necéssaire de faire l’état des lieux des relations que les Institutions de la République entretiennent entre elles. Cette revue devrait permettre au département chargé des relations avec les Institutions d’entreprendre des actions de nature à insuffler une nouvelle dynamique, à travers l’élaboration de stratégies aptes à conduire les réformes nécessaires, au renforcement de leurs rapports. C’est dans ce contexte que l’Etude sur les Relations entre le gouvernement et les autres Institutions de la République a été menée déjà en 2004 par le Bureau d’Assistance pour le Développement Intégré au Sahel (CADIS) a souligné M. Gologo.

Les résultats de l’étude ont permis d’identifier, d’une part, les faiblesses, les contraintes et les difficultés de fonctionnement de chacune des Institutions et, d’autre part, le déficit de collaboration entre elles, a laissé entendre le Secrétaire général du Ministre du Travail et de Fonction Publique.

Les débats autour des communications ont permis de mieux cerner les difficultés majeures auxquelles les Institutions sont confrontées et de bâtir la stratégie qu’il faut pour des Institutions fortes et solidaires.

 

Adama Bamba

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *