Regards croisés sur les élections présidentielles de 2018 : Younouss Hamèye Dicko Versus Tiébilé Dramé

Invités à prendre la parole lors de la conférence de presse organisée par la Coordination des Mouvements de l’Entente(CME) le vendredi 13 février dernier à la Maison de la presse, Younouss Hameye Dicko, président du parti RDS, membre de la majorité présidentielle, et Tiébilé Dramé, président du parti PARENA, membre de l’Opposition Républicaine, se sont prononcés sur l’Etat du pays et les élections présidentielles à venir. D’après Younouss Hameye Dicko, aujourd’hui « le candidat qui peut porter le Mali encore cinq ans c’est IBK….Tiébilé Dramé a une tout autre lecture de la situation car de son avis, si la politique qui a cours depuis cinq ans continue, le Mali va disparaitre…Lisez leurs réactions !

 

* Younouss Hameye Dicko, président du RDS et membre de la majorité présidentielle : « Le candidat qui peut porter le Mali encore cinq ans c’est IBK »

J’applaudis tous ceux qui s’investissent pour la nation malienne. Parce que s’investir pour la Nation malienne aujourd’hui est un courage. Il est beaucoup courageux de s’investir pour la Nation malienne que d’avoir un comportement critique vis-à-vis de l’autorité en place. Tous les patriotes s’investissent pour la nation malienne même si le gouvernement n’a pas accompli tout ce que nous désirons.

Je crois que le Mali doit vous (la Coordination des Mouvements de l’Entente)  saluer pour cela. Je crois que le Mali doit être reconnaissant envers vous pour voir accompli les épreuves que vous aviez accomplies pour aboutir à l’Accord de Ouaga et à l’accord d’Alger. J’ai personnellement salué l’Accord de Ouaga qui a permis l’élection  du président en 2013. Je remercie mon jeune frère Tiebilé Dramé qui a mené ce travail en son temps. Nous, patriotes maliens, nous reconnaissons tous les efforts qui ont été accomplis indépendamment des personnes et des régimes.

La majorité présidentielle pense aujourd’hui malgré tout ce que l’on dit, que des efforts ont été accomplis, je pense aussi qu’Ibrahim Boubacar Keita a le droit de se représenter pour un second mandat. Et nous sommes tous convaincus au niveau de la majorité présidentielle qu’il gagnera s’il se présente simplement parce que les patriotes pensent qu’il n’ya pas d’alternative. Non pas qu’il n’ ya pas d’homme capable, mais on pense que tout le travail qui a été accompli il y a des gens qui en sont porteurs. Le candidat qui peut porter le Mali encore cinq ans pour qu’on ne revienne dans les mêmes dédales qu’on n’a connu est toujours le même Ibrahim Boubacar Kéïta.

——————————–

* Tiébilé Dramé, président du PARENA et membre de l’Opposition Républicaine :  « Si la politique qui a cours depuis cinq ans continue, le Mali va disparaitre… »

Les propos que nous venons d’entendre de Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune sont en eux mêmes un cruel constat d’échec du président de la République et de ses gouvernements successifs. Cinq ans après l’accession d’IBK à la magistrature suprême du pays,  il n’ ya ni paix ni stabilité ni sécurité et ni réconciliation nationale. C’est triste et malheureux pour le Mali qu’on en soit là.

Que l’homme qui a été porté par 77% des électeurs maliens à la tète du pays pour apaiser, calmer et stabiliser le pays et que le constat soit là de la part des acteurs qui sont obligés de s’investir pour éviter la guerre civile au Nord du pays, pour éviter un bain de sang à Gao comme le mois dernier. Où était le gouvernement ? Où était le président de la République ? Je vous (Coordination des Mouvements de l’Entente) salue pour votre patriotisme, je vous salue pour votre engagement pour la paix au Mali. Le constat est clair.  Si la politique qui a cours depuis cinq ans continue, le Mali va disparaitre, le Mali va s’effondrer. C’est la raison pour laquelle, plusieurs patriotes et démocrates Maliens sont en train de se donner la main pour pouvoir remercier le président IBK, ses gouvernements et ses partisans. Ils ont fait leur preuve, qu’ils cèdent la place à d’autres patriotes maliens.

Les membres de la coordination des mouvements de l’entente et de tous les groupes armés du Nord du Mali ont un rôle important à jouer pour qu’on réalise l’alternance pour ramener la paix et sauver notre pays. Je pense aussi que mon professeur Younouss Hameye Dicko a un rôle important à jouer dans ce mouvement là. J’ai toujours pensé que votre place n’est pas de l’autre coté. Je ne comprends pas encore ce que vous faites avec eux. Je vous connais depuis que je suis sur le banc. Vous avez toujours du coté de la justice, de la vérité. Je ne comprends pas pourquoi vous êtes égarés aujourd’hui dans le camp de ceux qui cassent le pays. Professeur, je vous invite à nous rejoindre, à rejoindre ce vaste mouvement populaire et démocratique qui se met en place pour sauver notre pays, pour la rédemption nationale, pour la renaissance nationale du pays.

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *