Réaction à certaines allégations mensongères circulant sur les réseaux sociaux

Le Vice-président de la Transition, Colonel Assimi Goita, a donné un coup de pouce à la construction de l’hôpital régional ultramoderne de Koulikoro dont la première pierre a été posée le 11 février dernier. Ce dossier dormait dans les tiroirs depuis belle lurette.

Un événement  heureux  s’est tenu le 11 février dernier dans la cité de Meguetan à Plateau IV, non loin du Lycée public de Koulikoro. Il s’agit bien de la pose de la première pierre de l’hôpital régional ultramoderne de Koulikoro.

Ce joyau architectural sera bâti sur une superficie de 10 hectares. La durée des travaux est de 24 mois à compter du 01/02/ 2021. Il comprend le bureau des entrées; le service des consultations externes ; la pédiatrie (54 lits) ; la gynéco-obstétrique (50 lits) ; les urgences (12 lits) ; l’imagerie médicale ; le service de néphrologie (38 lits) ; la pharmacie centrale ; bloc opératoire ; la stérilisation centrale ; la réanimation, soins intensifs ; laboratoire ; la médecine ; la chirurgie ; l’hospitalisation ; maternité, pédiatrie ; la morgue ; la morgue ; l’administration ; PC médical ; la salle de formation ; les locaux techniques ; l’atelier de maintenance biomédical ; la cuisine-cafeteria-buanderie ; les espaces accompagnants et les logements d’astreinte.

Selon l’architecte, M. TALL de l’entreprise ANTA CONSTRUCTION, en plus des services classiques d’un hôpital, le projet intègre des innovations suivantes : Station d’épuration, Héliport ; Eclairage de solaire, Réseau ondulée et d’informatique ; Parcourt du patient raccourci ; Revêtements modernes et adaptée pour les salles blanches ; Caméra vidéo surveillance ; et climatisation à plancher soufflant pour les salles d’opérations.

Cette infrastructure sanitaire est impatiemment attendue par la population de Koulikoro qui parcourt 60 km tous les jours pour amener les malades pour des simples problèmes de radiographie ou scanner. Les premières démarches pour doter la capitale de la deuxième région administrative du Mali d’un hôpital de référence ont été entamées Eli Diarra, ancien maire de la commune urbaine de Koulikoro dont le cri de cœur a eu un écho favorable auprès du Président de la République de l’époque Ibrahim Boubacar Kéïta.

Le démarrage de construction de ce joyau architectural fait suite à une instruction ferme du Colonel Assimi Goita. Le Vice-président de la Transition a diligenté ce dossier qui dormait dans le terroir. C’est la révélation faite par le gouverneur de la région lors de la cérémonie de pose de la première pierre. «A mon arrivée, j’ai été instruis par mes supérieurs à savoir : Assimi Goita ;  le vice-président de la transition, le Ministre de l’administration territoriale et celle de la Santé de prendre à main ce dossier qui dormait dans le tiroir. Avec l’aide de la Directrice régionale de la santé, le Directeur de développement social, le Conseil régional, le Conseil de cercle, la Mairie, Mme le Préfet et l’ensemble de mon cabinet, chacun a joué sa partition pour qu’on arrive à ce stade, aujourd’hui », a souligné le Colonel Lamine Kapory Sanogo gouverneur de la région de Koulikoro.

Selon Mme le Ministre, le Ministère de la Santé et du Développement Social, à travers le programme de développement Sanitaire et Social (PRODESS IV) est engagé dans une large réforme du système de santé dont un des axes stratégiques reste le renforcement des infrastructures sanitaires existantes mais aussi par la création de nouvelles infrastructures avec un niveau de plateau très élevé pour répondre aux besoins de santé croissants des populations maliennes. « C’est ainsi que l’hôpital de Koulikoro, longtemps resté en projet devient une réalité. Ce jour marque le début d’une nouvelle ère et restera gravé dans les annales de la cité légendaire du Meguetan, car il était vivement attendu par les populations de la région de Koulikoro et de ses environs », a déclaré Mme le Ministre.

Le chef du village Djibril Diarra, le maire de la commune urbaine de Koulikoro se sont réjouis de l’heureux événement qui est la construction d’un hôpital régional. Bakoroba KANE, l’édile de Koulikoro, a vivement exprimé sa reconnaissance envers les autorités  de la transition avant de soutenir que c’est grâce    à eux, l’hôpital de Koulikoro est devenu une réalité.

Ce coup de pouce du Vice-président de la Transition a été largement apprécié à sa juste valeur par tous les intervenants.

Ousmane Fofana

Source: Koulikoro

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.