Rapt du chef de file de l’opposition l’honorable Soumaila Cissé : Le député a surestimé sa popularité ?

La nouvelle de l’enlèvement de l’honorable Soumaila Cisse député de la circonscription électorale de Niefunke et non moins chef de file de l’opposition le mercredi 25 mars 2020 a  fait  l’effet d’une douche froide au sein de l’opinion publique. Au-delà des garanties de sécurité données par le ministre de la sécurité et de la protection civile  le général de division Salif Traore, Soumaila ne pouvait pas imaginer un tel drame. Contrairement à nombre d’hommes politiques, il n’a jamais coupé les ponts avec son Niefunke natal. Pour lui le champ était libre surtout que lui et  son colistier l’honorable Dedeou Traore   ont  beaucoup fait  en termes de développement communautaire.

 

 Malheureusement cet enlèvement a mal tourné, car le garde du corps de l’honorable Cisse Mohamed Cisse a trouvé la mort en jouant parfaitement bien  son rôle de protecteur. Il a respecté le serment de mourir en protégeant Soumaila Cisse et la forte délégation qui l’accompagne. Deux autres membres de la délégation ont également été blessés. Les ravisseurs ont accepté de livrer le corps du garde et les deux blessés.

À présent des zones d’ombre subsistent par rapport à cet ignoble acte  qui s’est passé entre Sarefere et Koumaira.

Quelle mouche a piqué une personnalité du gabarit de l’honorable Soumaila Cisse à se déplacer sans une forte escorte militaire  dans  cette zone en proie au terrorisme et à toute sorte de braquage ? L’homme politique a-t-il été trahi par un des siens qui en échange  s’attend à des dividendes ? Pourquoi le pouvoir en place  n’a  pas obligé la délégation a accepté une  escorte militaire ?

À en croire ce ressortissant de Nianfunke qui vit à Bamako depuis des longues années , personne ne pouvait imaginer un tel scénario, car le fils de Boubacar Cisse a une popularité sans pareil dans la zone de Issa Ber et au-delà. Mieux, il a entrepris dans le cercle plusieurs travaux d’intérêt publics. Et de souligner que les auteurs de cet enlèvement ont commis une erreur monumentale, car Soumaila Cisse n’est pas aux affaires, c’est vrai qu’il est le chef de file de l’opposition, mais son rôle  c’est de dénoncer les mauvaises pratiques du pouvoir    et faire des propositions. Le sexagénaire souligne qu’ils se sont trompés de cible et qu’ils devaient  plutôt viser les tenants du pouvoir qui ont tenu des promesses jamais tenues. Pour, lui cet acte va au-delà d’un simple braquage qui a mal tourné. La preuve, ils ont d’abord éliminé le garde du corps pour empêcher toute résistance ce qui prouve qu’il s’agit d’individus bien formés et qui ont pris les soins  nécessaire  pour préparer ce coup d’éclat.

Un militant du parti de la poignée de  main, le parti du natif de Niefunke n’exclut pas la thèse du complot arguant que l’homme malien est capable de tout face à la tentation de l’argent.

Un autre  très remonté va jusqu’à accuser le régime qui voit d’un bon œil cet enlèvement, histoire de favoriser le candidat du parti au pouvoir Mohamed Dofana. Et de poursuivre, cela n’a pas empêché le diamant noir de gagner le scrutin haut la main avec un  score de plus de 80%.   Si le rapt a été revendiqué par la Katiba Macina de Amadou Koufa beaucoup voient derrière, la main noire d’Iyad Aghaly. Il ya  des raisons d’espérer sur la libération prochaine de l’honorable Soumaila Cisse  grâce à la mobilisation générale de plusieurs leaders à travers le monde. Au Mali le président de la République El Hadj Ibrahim Boubacar Keita  a même fondu en larme. Le premier Malien a promis qu’il fera l’impossible pour que son frère puisse revenir parmi les siens.

Le président de la République de Côte d’Ivoire  Alassane Dramane Ouattara a réagi  suite au rapt de l’honorable Soumaila Cisse. Les deux hommes se connaissent bien. Ils ont tous servi au sein de la finance internationale.  Le numéro ivoirien serait à mettre la main à la poche s’il s’agit d’une affaire de rançon, preuve de l’estime qu’il a pour l’ancien haut commissaire de l’UMOA.

À en croire le ministre malien des Affaires étrangères  SEM Tiebile, des canaux ont été établis avec les ravisseurs, pour une libération rapide   de l’homme politique.

Le temps a donné tort à ceux qui en son temps accusaient l’honorable Soumaila Cisse d’être de  mèche avec le    Front de Libération de Macina   tout simplement parce qu’il porte un nom de famille peulh. Cette manipulation était l’œuvre du « tigre » de Gao pour faire passer IBK en 2018 .

Dans une zone où l’insécurité est un fonds de commerce pour certains, il faut toujours rester sur ses gardes.  Le pouvoir central dans cette partie du territoire ne contrôle que les grandes villes qui sont d’ailleurs en état de siège permanent. On ne peut pas se déplacer dans un rayon de 6 km sans être obligé de payer la zakat. À Niefunke les prières collectives se multiplient pour la libération prochaine de l’enfant prodige. Le beau fils de Dossolo Traore ne mérite mieux.

 

Mariam Samake   

Le Triomphe

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *