Racine Thiam sur la radio Patriote : Le sous-sol ne fait pas avancer un pays

Racine Thiam, candidat de la Convergence d’Action du Peuple (CAP), ancien membre de l’association des élèves et étudiants, a dévoilé les grands axes de son  projet sur la Radio Patriote, au micro de Daouda Traoré dit Boh-kélé, directeur de cette station, le samedi 22 juin 2013 dans l’émission débat politique.

Racine-thiam cap

Racine Thiam

Racine Thiam, candidat de la CAP à la présidentielle de juillet 2013 et ancien secrétaire général de l’Aeem à l’IUG, a comme crédo les études. Il a expliqué qu’en marge de ces études, il a effectué des recherches sur le Mali et la politique malienne. Après avoir échangé avec plusieurs leaders politiques, le constat est que bon nombre de leaders politiques étaient plutôt intéressés par les voix des jeunes que par des projets de sortir le pays de l’ornière. C’est ainsi que l’association « le Rassemblement pour les Actions Concrètes » a été mise en place. Dans le même cadre, plusieurs actions ont été menées avec plusieurs associations partenaires.

 

 

En plus de cela, Racine Thiam a fait savoir qu’il est temps de poser des actions concrètes pour faire face à d’innombrables problèmes auquel notre pays se trouve confronté.

 

 

L’un des premiers leaders qui a annoncé le retour à l’ordre constitutionnel, après le coup d’Etat de mars 2012, a nourri l’idée de transformer cette association en parti politique. A cet égard, la Convergence d’Action pour le Peuple (CAP) a vu le jour.

 

 

Même si la CAP n’est pas bien implantée à travers tout le pays, a-t-il reconnu, elle garde de belle ambition de se hisser à la tête de la magistrature suprême du pays.

 

 

Cependant, Racine Thiam a noté que la mauvaise gestion des ressources, la corruption et l’impunité ont rallongé maintenant les problèmes du pays. Pour pallier ceux-ci, l’impartialité de la justice, l’égalité des chances, la disparité entre les villages et les villes, doivent être des maîtres mots, a-t-il prévenu.

Le Social démocrate et libéral de gauche prône en faveur du développement du pays par le biais de l’amélioration des revenus. Le candidat a pris l’engagement de multiplier le salaire des fonctionnaires par deux, au cas où il serait élu président.

 

 

L’Or, le pétrole, le diamant ne permettent pas forcement à un Etat d’être développé. C’est plutôt sa bonne utilisation. Seul le travail permet à un Etat de se hisser au premier rang des pays émergents. Tant que le pays produit moins, il contribue au développement d’autres pays. Notre pays transforme très peu de matière première. Nos ressources doivent être une véritable source de développement pour notre pays.

En faisant allusion à la lutte contre la pauvreté, il répond par un adage  : « il vaut mieux apprendre à quelqu’un à  pêcher que de lui donner du poisson. »

 

 

Il a exhorté le gouvernement de transition à faire urgemment face aux problèmes des étudiants, dont les examens sont pris en otage par les professeurs, ceux-ci vivent dans des conditions difficiles.

Pour finir, il a indiqué que les électeurs ne doivent pas voter pour les candidats multi milliardaires.

Yacouba TANGARA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *