Racine Thiam: « l’heure n’est pas au bilan mais à l’évaluation »

La 8ème édition de la rencontre avec Koulouba s’est tenue ce mardi 6 aout à la Maison de la presse. La rencontre s’est articulée autour de l’anniversaire des 3 ans du président Ibrahim Boubacar Keïta au pouvoir.

racine seydou thiam conseil technique presidence koulouba

Racine Seydou Thiam, Directeur de la cellule de communication du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a rencontré la presse malienne ce mardi 6 août à la Maison de la Presse. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du Rendez-vous avec Koulouba, devenu une tradition pour la cellule de communication du chef d’État. La rencontre s’est principalement articulée autour de l’anniversaire des trois ans d’IBK au pouvoir. Pour Racine Thiam, il n’est pas possible de faire un bilan des réalisations à l’occasion de cet anniversaire car estime-t-il, le mandat n’est pas arrivé à terme. « L’heure est plutôt à l’évaluation », a-t-il tranché.

Bilan des réalisations. Signé le 20 Mai et le 15 juin à Bamako, l’accord pour la paix et la réconciliation est selon Racine Thiam, la plus grande réalisation du président de la république à ce stade. « Depuis la signature aucune des parties signataires qui se réclamaient de l’Azawad n’a repris les armes contre le Mali. On ne parle plus de séparation de l’État mais de lutte contre le terrorisme », explique-t-il. Concernant la situation socio-économique du pays, la présidence soutient que le Mali ne s’est jamais aussi mieux porté. Pour Racine Thiam, l’agriculture se positionne aujourd’hui comme le véritable moteur de développement du Mali dont 15% du budget national est alloué. « Le président de la république a dépassé ainsi son engagement pris à Maputo de consacrer 10% du budget à l’agriculture », déclaré Racine Thiam.

Energie et eau. Le gouvernement reconnaît que l’année 2016 a été très difficile pour le Mali en termes d’énergie via les coupures importantes d’électricité et les ruptures incessantes dans l’approvisionnement en eau potable. « Des dispositions ont été prises pour y faire face », explique Racine Thiam. Selon lui, près de 400 milliards sont investis dans l’électricité et l’eau notamment avec la construction des centrales électriques hybrides et solaires à Segou et à Kita. Objectif, remédier aux problèmes qu’a connu la population en 2016.

Quid des 2000 emplois? La présidence rappelle que la lutte contre le chômage des jeunes est l’une des priorités du président de la république. « Plusieurs emplois ont été créés et cela peut être prouvé. Le gouvernement s’engage à investir dans l’agriculture, l’agro-industrie et les PME afin de lutter définitivement contre le chômage des jeunes », témoigne Racine Thiam. Pour cela il faut un retour définitif de la paix au Mali. Chose qui n’est pas encore acquise.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *