Que faut-il entendre par investiture ?

ibrahim boubacar keita elu president republique mali nouveau investiture monument independance

L’investiture est l’acte de reconnaissance officielle par une autorité de l’attribution à une personne d’un pouvoir, d’un titre, d’une fonction ou d’une dignité. Elle a lieu, en général, au cours d’une cérémonie formelle dite cérémonie d’investiture.

 

 

Une cérémonie d’investiture est une cérémonie formelle au cours de laquelle un individu endosse des fonctions ou une position d’autorité et de pouvoir. Le terme est généralement utilisé en référence aux devoirs d’un chef de l’État ou chef de gouvernement. Par exemple on parlera de l’investiture du président.

 

 

Les investitures politiques sont souvent accompagnées d’une cérémonie somptueuse pendant laquelle le politicien fait publiquement son discours d’investiture devant un large public.

Au Canada, le mot investiture est également utilisé pour désigner l’assemblée durant laquelle une personne est choisie à titre de candidat d’un parti politique pour une élection fédérale ou provinciale.

Chefs d’État ou chefs religieux investis sont entre autres le roi en Espagne, le président de la République française lors de la Journée d’investiture, le dixième jour suivant le second tour de l’élection présidentielle.

 

 

Ainsi, au Mali selon les termes de l’article 37 de la Constitution de 1992 «le Président élu entre en fonction quinze jours après la proclamation officielle des résultats. Avant d’entrer en fonction, il prête devant la Cour Suprême le serment suivant :

 

 

Je jure devant Dieu et le Peuple Malien de préserver en toute fidélité le régime Républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution et la Loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’unité nationale, l’Indépendance de la Patrie et l’intégrité du territoire national. Je m’engage solennellement et sur l’honneur à mettre tout en oeuvre pour la réalisation de l’unité Africaine».

Au Moyen-âge, l’investiture désignait l’acte par lequel une personne était mise en possession d’un fief ou un bien ecclésiastique.

 

 

En France, dans la Constitution de la IVe République, l’investiture était le vote par lequel l’Assemblée investissait de ses fonctions le président du Conseil. La double investiture était le fait que le président du Conseil, après son investiture, devait former son gouvernement et le présenter à l’Assemblée afin d’obtenir le droit de gouverner.

 

De nos jours, en politique, une investiture est le processus de désignation officielle d’un candidat à des élections par un parti. Elle est souvent accompagnée d’une cérémonie où le candidat fait un discours devant une large assemblée.

 

Une cérémonie d’investiture est une cérémonie formelle au cours de laquelle un individu endosse des fonctions ou une position d’autorité et de pouvoir. Le terme est généralement utilisé en référence aux devoirs d’un chef de l’État ou chef de gouvernement. Par exemple on parlera de l’investiture du président.

 

 

Les investitures politiques sont souvent accompagnées d’une cérémonie somptueuse pendant laquelle le politicien fait publiquement son discours d’investiture devant un large public.

Au Canada, le mot investiture est également utilisé pour désigner l’assemblée durant laquelle une personne est choisie à titre de candidat d’un parti politique pour une élection fédérale ou provinciale.

 

 

Dieudonné Tembely

SOURCE: Le 26 Mars

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *