Quand la politique devient le plan de carrière et non un service rendu.

Quand la loyauté politique prime sur l’intégrité, la dignité et la compétence technique .

 

Quand on assiste à une instrumentalisation du pouvoir politique et le développement économique suivant les intérêts privés surtout dans un contexte de bureaucratie néo coloniale dont les principales souffrances constituent les bureaupathologies.

Dans ce cas nous assisterons au néo-patrimonialisme avec comme résultat la personnalisation de la vie politique, les ressources politiques seront transformés en ressources économiques et produira comme conséquences le clientélisme, le népotisme, l’ethnicisme, la gabegie et la corruption.

Voilà ce que nous vivons au Mali et l’accord politique de gouvernance ainsi que le dialogue politique inclusif en sont les illustrations de cette triste réalité.

Aboubacar Sidick Fomba

mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *