Prorogation du mandat des députes: Le Collectif d’associations « AN TALA AN KO AN FASO » s’y oppose

Le Collectif des associations « AN TALA AN KO AN FASO » a tenté d’organiser un meeting jeudi dernier, face à l’Assemblée nationale. Selon l’un des organisateurs, Baba Ibrahim Kéita, les associations qui s’opposent à la prorogation du mandat des députés, sont venues pour empêcher les députés d’accéder à l’Assemblée nationale.

La foule a vite été dispersée par la police. Aussitôt les leaders de l’association ont appelé à marcher le lendemain, samedi, de la place de la Liberté à l’Assemblée nationale. Finalement, la plateforme a décidé de créer une commission, lundi dernier, pour s’atteler à une meilleure organisation de la marche. Au demeurant, jeudi dernier, les députés ont adopté le projet de loi organique portant prorogation du mandat des députés jusqu’au 2 mai 2020. Le projet a été voté par 123 voix pour, 0 contre et 19 députés de l’opposition se sont abstenus. Pour la majorité des députés, ce projet de loi permet d’éviter un vide constitutionnel et de se conformer à l’accord de gouvernance. Pour Oumar Mariko, ce projet de loi doit être renvoyé devant le peuple, garant de la légitimité, car il viole la constitution. Cette remarque a fait réagir plusieurs députés, qui sont allés, dans leurs commentaires, jusqu’à s’en prendre à sa personne. Ce qui, selon un député qui s’est insurgé contre ces attaques, est une atteinte aux textes de l’Assemblée nationale.

 

B.D.

Source: Canard Déchainé

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *