Propositions de sortie de crise : La thérapie de choc de Tiebilé Dramé

‘’Débattre vrai pour construire le Mali’’. Telle semble être la démarche du Parti pour la Renaissance Nationale(Parena) en engageant une réflexion sur la situation nationale. Le Mali traverse des moments difficiles de son histoire. Une crise, à laquelle, il faut apporter une thérapie nécessaire et efficace.

 tiebile drame parena

Le président du Parena, Tiebilé Dramé, propose au Président de la République IBK de réunir, au plus vite, la majorité et l’opposition pour élaborer une plate-forme. « Une rencontre entre l’opposition et majorité élargie aux autres forces vives du pays pour élaborer une plate-forme et une vision malienne qui seront défendues par les négociateurs du gouvernement au moment des discussions. Cette plate-forme devra convenir du principe du retour des combattants des groupes armés aux positions d’avant le 21 mai, conformément à l’accord de Ouagadougou et aux résolutions internationales », a proposé le président du Parena, Tiebilé Dramé lors de la conférence-débats organisée par la jeunesse de son parti.

Une autre proposition du président du parti du ‘’Bélier blanc’’, c’est l’élection désormais des gouverneurs de toutes les régions du Mali par les Assemblées régionales (assemblée disposant de meilleure compétence dans le cadre de l’exercice démocratique et la libre administration des collectivités). Ce n’est pas tout, le président Tiébilé Dramé a recommandé également que l’audit qui est en cours concernant les marchés ayant suscité des soupçons et de malversations soit conduit, de manière professionnelle et rigoureuse, dans une intégrité sans faille au regard des menaces qui pèsent sur nous. A l’en croire, l’engagement de tous musulmans à la forme laïque et républicaine de l’Etat doit être préservé.  « Tout doit être mis en œuvre pour apaiser la situation au sein du Haut islamique, conforter et promouvoir la cohésion et le consensus en son sein. Car nous n’avons pas besoin de turbulence aujourd’hui dans cette organisation importante  », a souhaité le président Dramé.

Et le président du ‘’Bélier blanc’’ de poursuivre que les propositions ainsi formulées visent à trouver des solutions idoines à la crise multidimensionnelle et à redonner davantage une bonne image au Mali sur la scène internationale. «  la mise en œuvre de ces propositions nous permettra de reprendre la maîtrise du processus de négociation en vue d’une paix définitive, reconstruire l’Etat sur de nouvelles bases, reconstruire nos forces armées et de sécurité, renouer avec la communauté internationale et adopter un nouveau partenariat national de paix et de bonne gouvernance ».

Ce qui nous permettra, à en croire le président Dramé, de créer des conditions de la stabilité et de la paix, sans lesquelles, tout effort de développement est voué à l’échec.

A. Agmour             

SOURCE: Le Pays
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.