Prolongation du mandat des députés : L’honorable Oumar Mariko s’oppose

Connu pour ses prises de position  souvent  surprenantes, l’ancien leader estudiantin  ne manque pas la moindre occasion pour  faire parler de lui. Pas plus tard que le  5 décembre dernier à la radio Kayira, il  affiche son désaccord par rapport à la prolongation du mandat des députés.

 Suite au vote des députés relatifs à la prolongation de leur mandat, les députés du SADI ont préféré s’abstenir. Cette décision a suscité toutes sortes de commentaires au  sein de la classe politique et de la société civile.

L’honorable Oumar Mariko s’en défend mordicus. Mieux prêt à se débarrasser de toutes les pestilences et autres pourritures.

Selon lui, son parti est contre cette prolongation comme en 2012. C’est la décision de la majorité qui est prise au sein de l’hémicycle. Le parti au pouvoir impose ses lois et décisions au sein de l’Assemblée. Car, il jouit d’une écrasante présence  majoritaire au parlement.

Par conséquent, la marge de manœuvre des autres partis est tout à fait mince. En effet, le parti SADI ne peut rien. Il ne possède que 5 députés.

C’est pour cela que son parti en vue de contester cette décision  organisera une marche pacifique le samedi 8 décembre 2018 contre la prolongation du mandat des députés qui contre la constitution.

Cette marche est aussi organisée pour décrier l’agression de l’honorable Amadou Araba Doumbia ainsi que le respect et l’amélioration des conditions de vie de la population.

Par ailleurs, l’occasion était propice pour le conférencier de se prononcer sur l’insécurité qui sévit au Mali. Il dira qu’il n’y’a pas une guerre entre les ethnies du Mali. Seulement l’Etat malien à travers ses dirigeants est au service de l’occident et cherche des voies et moyens pour déstabiliser le pays.

Selon lui, des militaires maliens ont été tué dans le camp des peulhs par les dogons vice-versa.

Concernant la décentralisation poussée, l’honorable n’a pas caché sa colère. Il affirme  que le nouveau découpage administratif au Mali est fait pour donner une autonomisation et une auto gérance. Toute chose qui va permettre à la France de  « nous diviser pour mieux régner ».

Oumar Mariko a invité la population à l’unité nationale, gage de faire sortir le Mali de l’ornière.

Bissidi Simpara

 L’Agora

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *