PROJET DE MOTION DE CENSURE : L’INTERGROUPE DES DÉPUTÉS DÉPOSÉ PAR IBK

Avant de s’embarquer pour Sikasso, IBK a reçu des hôtes qui ont subi une grosse déconvenue. Précisément celle des élus nationaux de tous les bords afin d’évoquer un sujet délicat.

L’ordre du jour de la rencontre avortée portait sur la motion de censure dont les rumeurs ont envahi les couloirs du Parlement. A quelques heures du voyage sur le Kènèdougou, le Président IBK avait été approché pour aborder la question. Une délégation de l’intergroupe parlementaire composé de la majorité et de l’opposition tenait à évoquer avec le locataire de Koulouba, les conditions du départ de son Premier Ministre.

Sauf que le Chef de l’Etat ne leur a pas donné le temps de s’exprimer. Il a donc éconduit les élus nationaux sans même qu’ils ne puissent s’installer. BOUA a préféré sa tournée dédiée à l’inauguration d’infrastructures en communion avec le peuple du pays profond que des tiraillements avec les députés. Avait-il été informé de leur venue ? Est-il contre le fait de désigner Bokary Tréta comme le demande un député RPM élu à Kita ?

PAR BAMOISA

 

Source: nouvelhorizonmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *