Programme présidentielle d’urgences sociales : « Tous en Mouvement » sur les fonts baptismaux pour participer aux actions d’IBK

La création et la mise en œuvre des activités du Programme présidentiel d’urgences sociales fait partie des remarquables initiatives salutaires dans le quinquennat d’IBK. Ces actions doivent être pérennes, soutenues et appropriées par des initiatives locales. C’est ce qu’a compris le Mouvement « Tous en mouvement » présidé par Tidiane Badian Kouyaté, un conseiller à la présidence de la République. Ce Mouvement, comme son nom l’indique, entend mettre tous les citoyens « en mouvement » pour participer activement et sur fonds propres, aux actions d’intérêt public. Ses membres sont tous des citoyens épris d’un bon cadre de vie urbain. Il s’agit de

Crée il y a seulement une quinzaine de jours, le mouvement qui a un caractère citoyen ambitionne de prolonger les actions présidentielles à travers des actions citoyennes grand public à la lumière des salutaires activités du Service national des jeunes (SNJ) d’antan. Les actions que le Mouvement entend poser sont des actions citoyennes en direction des villes de Bamako sur l’hygiène et l’assainissement.

A moins d’un mois de sa création, le Mouvement a donné le coup d’envoi de ses activités, le samedi 05 mai 2018 au Groupe scolaire de Sogoniko, par une opération d’envergure de désinsectisation dans tous les quartiers de la commune VI du District de Bamako et ce, pendant deux jours. Le lancement a regroupé la participation des autorités communales et coutumières de la commune. Elle a impliqué la pleine participation du commissariat du 7ème Arrondissement.

Cette première opération a mobilisé une main d’œuvre de 1000 personnes,  réparties à raison de 100 personnes pour chacun des dix (10) quartiers de la commune VI. Le coût de cette première opération est estimé à 20 millions de FCFA. A en croire le président du Mouvement, ces actions seront étendues, dans les prochains jours, dans les autres communes de Bamako. Mieux, le Mouvement entend entreprendre d’autres gestes citoyens et humanitaires. Pour que ces campagnes de désinsectisation soient parfaitement efficaces, Tidiane Badian Kouyaté dit compter sur la bonne collaboration  des populations des quartiers.

Pour sa part, le 4ème adjoint au maire de la commune VI, Adama Doumbia dira qu’il y a plus de vingt ans, les communes n’ont pas connu de telle opération. Selon lui, cette initiative n’est pas du militantisme pour les actions d’IBK, mais pour toute la population, partisans et adversaires. Il a, lui aussi, lancé un appel à toute la population de sa commune à collaborer avec les agents qui passeront dans les rue pour les opérations de désinsectisation.

Daniel KOURIBA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *